Aarschot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aarschot (homonymie).
Aarschot
Le béguinage
Le béguinage
Blason de Aarschot
Héraldique
Drapeau de Aarschot
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand
Arrondissement Louvain
Bourgmestre André Peeters (CD&V)(2013-18)
Majorité CD&V, OpenVLD, sp.a (2013-18)
Sièges
CD&V
N-VA
OpenVLD
sp.a
Groen!
Vlaams Belang
29(2013-18)
12
6
4
4
2
1
Section Code postal
Aarschot
Gelrode
Langdorp
Rillaar
3200
3200
3201
3202
Code INS 24001
Zone téléphonique 013 - 014 - 016
Démographie
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
28 761 (1er janvier 2014)
48,93 %
51,07 %
460 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2013)
17,08 %
63,08 %
19,84 %
Étrangers 1,81 % (1er janvier 2013)
Taux de chômage 5,23 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 15 093 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 59′ N 4° 50′ E / 50.983, 4.8350° 59′ Nord 4° 50′ Est / 50.983, 4.83  
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
62,52 km2 (2005)
50,55 %
16,34 %
28,55 %
4,56 %
Localisation
Image illustrative de l'article Aarschot

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Aarschot

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Aarschot
Liens
Site officiel www.aarschot.be

Aarschot (en français, la graphie Aerschot est parfois utilisée) est une ville néerlandophone de Belgique située en Région flamande dans la province du Brabant flamand.

Géographie[modifier | modifier le code]

Aarschot se trouve le long du Démer.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestations anciennes[modifier | modifier le code]

Arescod (1107) ; Arescoth (1117, 1143) ; Arescloth (1131) ; Arescot (1139) ; Areschot (1147, 1180, 1185) ; Arscoth (1146-59, 1204) ; Arscot (1179, 1197, 1200, 1209, 1210, 1211, 1213, 1215, 1217, 1222) ; Arschot (1197, 1222) ; Aerscoet (1201)[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Selon Maurits Gysseling, le nom d’Aarschot, d’origine germanique, vient de arnu-, signifiant « aigle », et de skauta-, mot désignant une « langue de terre boisée faisant saillie en terrain d’inondation »[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Duché d'Aerschot.

Économie[modifier | modifier le code]

  • Constructions électriques.
  • Centre agricole.

Cultes et laïcité[modifier | modifier le code]

Dans la tradition catholique, Aarschot est sous le patronage de saint Roch.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Notre-Dame[modifier | modifier le code]

Le chœur date du XIVe siècle.

Ancien béguinage[modifier | modifier le code]

Le béguinage d‘Aarschot, fondé au milieu du XIIIe siècle, est un béguinage dit « à cours » : sa structure est enclose. Il a subi de nombreuses destructions au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle, mais a été en partie restauré entre 1950 et 1954 par l’architecte Edward van Nieuwenburgh. Les maisonettes des béguines ont été transformées en logements, tandis que le Musée communal de folklore et d’ethnographie occupe le grenier des Sept Douleurs[2].

Tour Saint-Roch[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Naissance à Aarschot.
  • Pieter Jozef Verhaghen,(1728-1811) peintre, est né à Aarschot.
  • Théophile de Becker, (1829-1908), Médecin, bourgmestre (1884-1908)
  • Auguste Reyers, (1843-1924), homme politique belge, est né à Aarschot
  • Rik Daems (1959-), politicien et ministre
  • Le groupe de musique électronique Front 242, connu mondialement, a vu le jour à Aarschot en 1981.
  • La chorale Scala regroupe des jeunes filles de la ville d'Aarschot depuis 1996.
Le chœur de l'église Notre-Dame (Onze-Lieve-Vrouwekerk) d'Aarschot, avec son jubé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Maurits Gysseling, Toponymisch woordenboek van België, Nederland, Luxemburg, Noord-Frankrijk en West-Duitsland (vóór 1226),Tongres, Belgisch Interuniversitair Centrum voor Neerlandistiek, 1960, t. I, p. 34 [lire en ligne]
  2. Santina De Meester, Paul De Moor, Sara Van Poucke et Joris Verbeure, 1000 lieux incontournables – Belgique, Bruxelles, Éditions Racine, 2013, p. 62-63

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alphonse Wauters, Histoire des environs de Bruxelles : ou Description historique des localités que formaient autrefois l'ammannie de cette ville, t. II, Bruxelles, C. Vanderauwera,‎ 1855, 762 p. (lire en ligne), p. 18,24,92,110,129,166,171,287,429,474,681,737: Aerschot

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]