Diest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diest
Photo prise à Diest
Photo prise à Diest
Blason de Diest
Héraldique
Drapeau de Diest
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand
Arrondissement Louvain
Bourgmestre Jan Laurys (DDS)(2007-18)
Majorité DDS - sp.a(2007-18)
Sièges
DDS
N-VA
sp.a-Groen
OpenVLD
Vlaams Belang
27(2013-18)
8
7
6
5
1
Section Code postal
Diest
Deurne
Schaffen
Webbekom
Kaggevinne
Molenstede
3290
3290
3290
3290
3293
3294
Code INS 24020
Zone téléphonique 013 - 011
Démographie
Gentilé Diestois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
23 328 (1er janvier 2014)
49,43 %
50,57 %
401 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2013)
17,88 %
64,06 %
18,06 %
Étrangers 3,65 % (1er janvier 2013)
Taux de chômage 6,40 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 14 857 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 59′ N 5° 03′ E / 50.983, 5.0550° 59′ Nord 5° 03′ Est / 50.983, 5.05  
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
58,20 km2 (2005)
59,13 %
12,17 %
24,05 %
4,65 %
Localisation
Image illustrative de l'article Diest

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Diest

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Diest
Liens
Site officiel www.diest.be

Diest[1] est une ville néerlandophone de Belgique située en Région flamande dans la province du Brabant flamand.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans une boucle formée par le Démer, Diest est une petite ville entourée d'une forte ceinture de remparts, en partie conservée.

Au même titre que Bréda aux Pays-Bas, Dillenburg en Allemagne, Orange en France, Diest fut le fief de la maison d'Orange dont le représentant le plus célèbre fut Guillaume Ier d'Orange-Nassau. Plus connu sous le nom de Guillaume le Taciturne (1533-1584), il prit la tête de la révolte des Provinces-Unies contre l'Espagne. Héritier de son cousin, René de Chalon, prince d'Orange né à Diest, il fut le fondateur de la dynastie d'Orange-Nassau à laquelle appartient encore la reine Beatrix, aux Pays-Bas. Le fils ainé du Taciturne, Philippe-Guillaume, est enterré dans l'église Saint-Sulpice.

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Saint Jean Berchmans, jeune jésuite est né à Diest et décédé à Rome en 1621. Son tombeau se trouve dans l'église Saint-Ignace de Rome. Il a été canonisé en 1888.
  • René de Chalon est né à Diest[réf. souhaitée].
  • Jan van den Dale, peintre doreur et poète moyen-néerlandais, serait né à Diest.
  • Bruno Versavel, footballeur né en 1967 à Diest.
  • Philippe-Guillaume d'Orange est enterré dans l'église Saint-Sulpice à Diest.
  • André de Ryckman de Winghe, homme politique né en 1795 à Diest.
  • Liliane Saint-Pierre, chanteuse, est née à Diest.
  • The Scabs, groupe de rock des années 1980 et 1990, originaire de Diest.
  • Nico Sijmens coureur cycliste belge actuellement chez Cofidis.
  • Timmy Simons, footballeur né en 1976 à Diest.
  • Don Juan Gomez de la Torre y Butron Muxica[2]., d’une illustre Maison d’Espagne, Lieutenant Colonel au service de S.M. Catholique, Maître de Camp de Cavalerie, fut Gouverneur de Diest. Par contrat passé le 26/05/1626, Don Juan a épousé Barbe Thérèse de Haynin, fille de Jacques de Haynin du Cornet, chevalier, Général de Bataille et du Conseil de guerre de S.M. Catholique, Colonel d’un régiment d’Infanterie, Gouverneur de Dampvilliers, puis de Landrecies et de Hulst, et d'Anne de Haynin, une de ses lointaines cousines, Dame d’Eth, fille de Charles de Haynin du Broeucq et de Louise de Ruelin.
  • Jos Verbeeck, driver en sport hippique.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L’église Saint-Sulpice
  • L'église Saint-Sulpice et Saint-Dionysius, sur la Grand-Place.
  • La halle aux draps.
  • Le béguinage, l'un des plus importants de Belgique, est particulièrement bien conservé. Les bâtiments, dont 90 maisons à persiennes de bois, datent des XVIIe et XVIIIe siècles. L'infirmerie et le couvent ont été transformés en centre culturel et quelques demeures hébergent des ateliers d'artistes et des logements sociaux.
  • Le monastère du Val-Saint-Bernard.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Se prononce exactement comme la deuxième syllabe du mot français modiste. API : /dist/.
  2. de Haynin, http://fr.groups.yahoo.com/group/Famille_de_Haynin_ou_de_Hennin/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]