Buata Malela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Buata Bundu Malela

alt=Description de l'image Buata_Malela_3.JPG.
Activités essayiste, historien de la littérature
Naissance 21 avril 1979 (35 ans)
Kinshasa, Zaïre
Langue d'écriture Français
Genres Essai

Œuvres principales

Buata Bundu Malela, né le 21 avril 1979 (35 ans) à Kinshasa (Zaïre), est comparatiste et historien des intellectuels de la diaspora afro-antillaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les parents de Buata Bundu Malela sont originaires du Congo-Kinshasa et du Sénégal.

Il a fait ses études en Belgique et en France. Docteur en philosophie et lettres de l'Université libre de Bruxelles et de l'Université Paul Verlaine - Metz, il est spécialisé dans les questions relatives aux théories de la littérature (sociologie des littératures, études post-coloniales, études de genre et philosophie de la littérature), aux littératures francophones d’Afrique et des Caraïbes, aux lettres françaises du XXe siècle, ainsi qu’aux cultures populaires (littérature et musique populaire enregistrée).

Il s’intéresse aussi aux matières touchant aux études culturelles, à l'histoire des idées et aux relations entre littérature et mondialisation culturelle. Auteur de nombreuses études sur les intellectuels afro-antillais (René Maran, Léon-Gontran Damas, Aimé Césaire, Édouard Glissant, Simone et André Schwarz-Bart, L. S. Senghor, Yambo Ouologuem, Alioum Fantouré, Alain Mabanckou, etc.) et de la France hexagonale (Chateaubriand, Victor Hugo, Mallarmé, Apollinaire, Sartre, Derrida, Deleuze, etc.), il a publié un livre sur les écrivains afro-antillais dans leur relation avec le monde intellectuel parisien de l'ère coloniale et un autre sur la trajectoire sociale et littéraire d'Aimé Césaire.

Buata Malela a enseigné à l'université des langues (en) de Bakou (Azerbaïdjan) en 2007-2008, à l'Université Nicolas-Copernic de Toruń (Pologne) en 2010-2011, à Sosnowiec/Katowice (Pologne) de 2008 à 2013, à l'Institut des langues romanes et de traduction (pl) de l'université de Silésie.

Depuis 2013, il est maître de conférences en littérature française à l'université de Mayotte.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]