Bovini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les bovins (Bovini) constituent une tribu des bovinés qui inclut l'ensemble des espèces domestiques.

Le jeune est appelé veau.

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Arborescence phylogénique[modifier | modifier le code]

Les études de phylogénie ont établi l'arborescence suivante[1],[2] :

 Bovini 
  
  Bubalina    
 Syncerus 

 (buffle d'Afrique)


 Bubalus 

 (buffle d'Asie)




  
 Pseudorygina 

 (saola)


 Bovina 
  

 (bœuf domestique et bison d'Europe)


  
  

 (yak et bison d'Amérique)


  

 (banteng, (kouprey et gaur/gayal))






Noter que la pertinence du genre Bison est remise en cause.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Espèces domestiquées[modifier | modifier le code]

Autres espèces[modifier | modifier le code]

Espèce éteinte[modifier | modifier le code]

  • l'auroch (Bos primigenius†)

Importance économique[modifier | modifier le code]

Les bovins sont présents sur tous les continents. Leur population mondiale s'élève à 1,5 milliard de têtes (dont 1,4 milliard de taurins et 150 millions de zébus). Ils sont élevés pour le travail qu'ils fournissent, aspect encore important dans les pays sous-développés, pour le lait, qui est une source de matière grasse importante (le beurre) et pour la viande (sauf en Inde). On utilise aussi leur peau (cuir), leur corne, ainsi que la bouse qui constitue un fertilisant et est utilisée comme combustible dans certains pays.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Hassanin & Anne Ropiquet, 2004, Molecular phylogeny of the tribe Bovini (Bovidae, Bovinae) and the taxonomic status of the Kouprey, Bos sauveli Urbain 1937
  2. Jonathan D. Margot Molecular phylogeny of terrestrial artiodactyls. in The Evolution of Artiodactyls sous la direction de Donald R. Prothero et Scott E. Foss, 2007, ISBN 978-0-8018-8735-2

Liens externes[modifier | modifier le code]