Blindness

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le roman du même nom, voir L'Aveuglement

Blindness

Titre québécois L'Aveuglement
Titre original Blindness
Réalisation Fernando Meirelles
Scénario Don McKellar
d'après le roman Ensaio sobre a cegueira de
José Saramago
Acteurs principaux
Sociétés de production 02 Filmes
Rhombus Media
Bee Vine Pictures
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau du Canada Canada
Genre Thriller
Drame
Sortie 2008
Durée 120 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Blindness (L'Aveuglement au Québec) est un film dramatique japono-canado-brésilien réalisé par Fernando Meirelles, en compétition officielle au Festival de Cannes 2008[1] puis sorti la même année.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ce film réalisé par Fernando Meirelles est une adaptation du roman L'Aveuglement du prix Nobel de littérature portugais José Saramago[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Tout commence quand un homme perd subitement la vue alors qu’il est au volant de sa voiture, attendant que le feu passe au vert. Très vite, chacune des personnes qu’il rencontre : le « bon samaritain » qui le raccompagne chez lui, son médecin, les autres patients dans la salle d'attente… sont frappés de « cécité blanche ». Seule la femme du médecin est mystérieusement épargnée. Alors que la contagion s’étend à une vitesse fulgurante, la panique gagne la ville. Les victimes de l’épidémie sont de plus en plus nombreuses et les autorités les placent en quarantaine dans un hôpital désaffecté. La femme du médecin, décidée à rester auprès de son mari, fait croire qu'elle a également perdu la vue. À l’hôpital, elle tente d’organiser un semblant de vie quotidienne civilisée. Lorsque le confinement dégénère en explosion de violence, elle prend la tête de la révolte et guide une famille improvisée à travers la ville dévastée.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Citations[modifier | modifier le code]

« Je n'oublierai pas ta voix !
— Et moi, je n'oublierai pas ton visage ! »

Celui-ci rit quand il reçut la réponse car il ignorait qu'elle voyait réellement.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]