Bishōnen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manga Bishōnen

Le terme bishōnen (美少年, de bi beauté et shōnen jeune homme) est un mot japonais qui signifie « joli garçon ». C'est un terme courant dans les domaines des mangas et de l'anime.

Détails[modifier | modifier le code]

C'est un concept spécifiquement japonais de beauté masculine pour un jeune homme, puisque le préfixe bi (美) s'emploie spécifiquement pour la beauté féminine. Si on utilise ce préfixe avec le suffixe jin () pour « personne », formant ainsi le mot bijin, c'est-à-dire « belle personne », ce terme s'utilise exclusivement pour signifier « belle femme ».

Le bishōnen typique est grand, mince, avec des épaules larges, mais généralement peu musclé. Son menton n'est pas prononcé et ses cheveux ont un style travaillé. Son apparence générale est plutôt androgyne. L'esthétique des bishōnen vient du jeune amant homosexuel idéal, une idée qui est probablement l'héritage des acteurs efféminés jouant les rôles féminins dans le théâtre kabuki. Ce style est perpétué de nos jours dans les cultures des mangas et des animes, en particulier dans les genres shōjo, shōnen-ai et yaoi. Dans les animes, la plupart des personnages homosexuels sont mis dans la catégorie des bishōnen.

L'origine de ce concept est Le Dit du Genji de Murasaki Shikibu.

Exemples[modifier | modifier le code]

Voici une liste d'exemples contemporains de personnalités de type bishōnen.

Ces musiciens sont connus pour inspirer des personnages bishōnen de manga.

  • Gackt
  • Shuuji (SID)
  • Aki (SID)
  • Miyabi
  • Sakurai Takahiro
  • Miyano Mamoru
  • heidi
  • the GazettE

Manga & anime[modifier | modifier le code]

  • Hakuouki shisengumi kitan (saison1)
  • Hakuouki hekkestu roku (saison2)
  • Uragiri Wa Boku No Namae Wo Shitteiru
  • Vampire Knight
  • Togainu No Chi
  • Junjou Romantica
  • InuYasha
  • The Tyrant Who Fall In Love
  • Kuroshitsuji
  • Undertaker Riddle
  • Totally Captivated
  • Brave 10
  • Hiiro no Kakera
  • Saint Beast
  • Uta no prince sama
  • Sekai ichi hatsukoi
  • Saint Seiya (A dire vrai ce sont les premiers bisho apparu, en France du moins.)

Quelques exemples de bishonen

  • Mahiro Fuwa de Zetsuen no Tempest.
  • Toki Fujiwara de Code Breaker
  • Gilbert de Pandora Hearts.
  • Izaya Orihara de Durarara!
  • Kuran Kaname (Vampire Knight)
  • Sebastian Michaelis (Black Butler; Kuroshitsuji)
  • Shiki
  • Ruka Crosszeria (Uragiri wa boku no namae wo shitteiru)
  • Mochizuki Jirou
  • Mookyul Eun
  • Usui Takumi (Kaichou so wa maid-sama)
  • Tsukyomi Ikuto (Shugo chara)
  • Nezumi
  • Tatsumi Souichi
  • Mikaijin Oparû
  • Kiryu Zero (Vampire Knight)
  • Jinguji Ren (Uta no prince-sama)
  • Yukina Kou (Sekai Ichi Hatsukoi)
  • Kaworu Nagisa (Neon Genesis Evangelion)

Voir aussi[modifier | modifier le code]