Saint Seiya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Saint Seiya (聖闘士星矢 - (セイントセイヤ) Seinto Seiya, littéralement Seitōshi Seiya?), également appelé Les Chevaliers du Zodiaque en français, est un manga de Masami Kurumada publié pour la première fois en janvier 1986. Il compte 28 volumes et est publié en français aux éditions Kana. Une édition Deluxe de 22 tomes a également vu le jour entre décembre 2005 et octobre 2006 au Japon, édition publiée en version française depuis février 2011.

Les chapitres Sanctuaire (volumes 1 à 13 du manga) et Poséidon (volumes 14 à 18 du manga) firent l'objet d'une adaptation sous la forme d'une série télévisée d'animation de 114 épisodes par la Tōei animation, diffusée au Japon sur TV Asahi entre 1986 et 1989. Dans le cadre de cette diffusion, un chapitre additionnel, Asgard, fut inséré entre les chapitres du Sanctuaire et de Poséidon (les épisodes télé 74 à 99).
La première partie du chapitre Hadès (volumes 19 à 22 du manga) a fait l’objet d’une adaptation en OVA diffusée au Japon du 9 novembre 2002 au 12 avril 2003. La deuxième partie du chapitre Hadès a été diffusée en deux volets jusqu’en 2007 et la dernière partie de ce chapitre fut diffusée en mars 2008.

L'anime a été diffusé en France par l’intermédiaire de AB Distribution sous le titre Les Chevaliers du Zodiaque. Il fut l'un des programmes phares de l'émission jeunesse Club Dorothée sur TF1 entre 1988 et 1997.

Cinq films ont aussi été réalisés. Plusieurs œuvres dérivées du manga original ont été publiées, notamment Saint Seiya, épisode G, Saint Seiya: Next Dimension, Saint Seiya: The Lost Canvas et sa série dérivée Saint Seiya: The Lost Canvas Chronicles, ainsi que Saint Seiya: Saintia Shō. Une nouvelle saga nommée Saint Seiya Omega, produite par la Tōei animation, a été diffusée au Japon entre le 1er avril 2012 et le 30 mars 2014 sur TV Asahi.

Introduction[modifier | modifier le code]

Dans la mythologie grecque, depuis la nuit des temps, lorsque les forces du Mal s’éveillent, des Chevaliers (Saints) vêtus de leurs armures (Cloth) font leur apparition pour protéger la Terre. On les appelle les Chevaliers d’Athéna (Atena no seinto).

Lors de l’un de ses voyages en Grèce, Mitsumasa Kido fait la connaissance d’un jeune garçon agonisant, Aiolos, Chevalier d’Or du Sagittaire. Celui-ci confie à Mitsumasa Kido l’armure d’Or du Sagittaire et Saori, un bébé. Aiolos présente la petite fille comme étant la réincarnation de la déesse Athéna. Il lui demande de trouver et d'entraîner des jeunes garçons courageux afin de protéger l’enfant.

Athéna commande 88 chevaliers chacun associé à une constellation, et regroupés en 3 castes : bronze, argent et or. Il existe une caste secrète de Chevaliers noirs qui combattent ceux d’Athéna, usurpent leurs pouvoirs et possèdent les mêmes armures, leur seule différence avec les armures originelles étant leur couleur noire et leur moindre résistance.

Les autres dieux entrant en guerre ont eux aussi leurs armées : Marinas de Poséidon, Spectres d'Hadès, Guerriers d’Odin (dans la série d’animation uniquement), Anges d'Artémis / Protecteurs de l'Olympe

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Non Chevaliers[modifier | modifier le code]

  • Saori Kido : Réincarnation d’Athéna. Alors que Saga sous les traits du Grand Pope tente d’assassiner Saori bébé, Aiolos la sauve en y laissant la vie. Il parvient à franchir l’enceinte du Sanctuaire et confie la vie d’Athéna à un touriste japonais, le richissime Mitsumasa Kido. Saori est une jeune femme douce et généreuse. Elle veille sur tout. Elle possède une armure dorée, utilisée pendant la guerre contre Hadès, au début de la bataille contre Mars (Lorsque la météorite mit fin au combat de Mars et Seiya) ainsi que l'affrontement contre sa soeur, Pallas.
  • Mitsumasa Kido : Le « grand-père » de Saori, c’est à lui que le Chevalier d'Or du Sagittaire confia Saori Athéna bébé pour qu’il puisse la mener jusqu’à sa destinée et lui créer une garde de Chevaliers protecteurs : Seiya et ses amis. Il est aussi le père de tous les orphelins recueillis par la fondation Kido, donc de Seiya, Shun, Ikki, Shiryu, Hyôga, Ban, Jabu, Nachi, Ichi et Geki.

Chevaliers de Bronze[modifier | modifier le code]

Chevaliers de Bronze principaux
Chevalier Constellation
Seiya Pégase
Hyôga Cygne
Shiryû Dragon
Shun Andromède
Ikki Phoenix
Article détaillé : Chevalier de Bronze.

Les héros de Saint Seiya sont cinq Chevaliers de Bronze (青銅聖闘士 Bronze Saints) :

Seiya de Pégase,

Shiryû du Dragon,

Hyôga du Cygne,

Shun d’Andromède,

Ikki du Phœnix,

Il y a aussi des Chevaliers de Bronze secondaires qui interviennent peu (Jabu de la Licorne, Ichi de l'Hydre, Ban du Lionnet, Geki de l'Ours et Nachi du Loup). Lors d’une bataille, ils affrontent en général à tour de rôle un ou plusieurs ennemis. Pourtant de force moindre que leurs adversaires, les interventions d’Athéna leur permettent de remporter les victoires.

Sur les cent enfants qui ont été envoyés dans les camps d’entraînement des Chevaliers de Bronze, seuls dix reviendront avec une armure. Parmi ceux-ci, Seiya, qui a conclu un marché avec Mitsumasa Kido : il ramènerait l’armure de Pégase et Mitsumasa Kido lui dirait où se trouve sa grande sœur Seika. Mais Mitsumasa Kido succombe à une maladie. Seiya est contraint de participer à un tournoi entre Chevaliers dont l’enjeu est l’armure d’Or du Sagittaire.

Au début de l’histoire ils sont réunis et se battent dans un tournoi. Mais la compétition tourne vite court au bout de quelques combats et nos héros partent à l’aventure, du moins ceux qui sont encore en état de se battre ; Voilà pourquoi seulement cinq Chevaliers sont conservés dans tout le reste de l’histoire. Les cinq autres Chevaliers, qui sont appelés les «Bronzes Secondaires», apparaissent de temps en temps dans l’intrigue.

Dans d’autres chapitres du manga, il est dit que Shion du Belier — ancien grand Pope à la naissance de Saori — et son ami Dohko de la Balance étaient également Chevaliers de Bronze avant de devenir Chevaliers d'Or.

Chevaliers d'Argent[modifier | modifier le code]

Chevaliers d'Argent principaux
Chevalier Constellation
Marine Aigle
Shaina Ophiuchus
Misty Lézard
Algol Persée
Orphée Lyre
Article détaillé : Chevaliers d'Argent.

Les principaux sont Marine, le maître de Seiya, qu’il soupçonne d’être sa sœur cachée, et Shaina, le maître de Cassios, amoureuse de Seiya. Toutes les deux portent un masque car leur statut de femme Chevalier leur interdit de montrer leur visage à un homme afin de dissimuler le fait qu'elle sont des femmes, car, à l'origine, seuls les hommes pouvaient être Chevaliers. Si elles désobéissent à la règle, elles sont contraintes d’aimer l’homme qui a vu leur visage ou bien de le tuer.

Les autres Chevaliers d’Argent sont des personnages secondaires. Beaucoup d’entre eux sont corrompus par Saga et se retournent contre Saori, ignorant sa nature de réincarnation d'Athéna, dont notamment le Chevalier de la Flèche, qui tente de la tuer. Les Chevaliers de Bronze, pourtant plus faibles qu’eux, parviendront à les mettre en déroute grâce à l’aide de leur déesse. Parmi les chevaliers d’argent, certains ont un rôle plus marquant dans la série. On peut citer Misty, Chevalier du Lézard, Astérion, Chevalier des Chiens de Chasse et Algol, chevalier de Persée.

Dans les OAVs Hadès, ils sont ressuscités par le Dieu des Enfers tout comme les Chevaliers d’Or.

Chevaliers d'Or[modifier | modifier le code]

Chevaliers d'Or principaux
Chevalier Constellation
Aiolos Sagittaire
Dohko Balance
Bélier
Saga et Kanon Gémeaux
Aiolia Lion
Shaka Vierge

Les Chevaliers d’Or sont la caste la plus puissante des Chevaliers d’Athéna. Il existe douze armures, chacune liée à une des douze constellations des signes du Zodiaque. Ils protègent le sanctuaire où réside le Grand Pope.

Les chevaliers d'Or des arcs narratifs principaux sont:

  • le chevalier du Bélier.
  • Aldebaran le chevalier du Taureau.
  • Saga le chevalier des Gémeaux qui tua le Grand Pope, Shion, et qui prit sa place en tant que gardien du Sanctuaire.
  • Kanon le chevalier des Gémeaux durant la bataille contre Hadès.
  • Masque de Mort le chevalier du Cancer.
  • Aiolia le chevalier du Lion (le frère cadet d’Aiolos, chevalier du Sagittaire).
  • Shaka le chevalier de la Vierge. Reincarnation de Bouddha
  • Dohko le chevalier de la Balance (vieux maître de Shiryu).
  • Milo le chevalier du Scorpion.
  • Aiolos le chevalier du Sagittaire (le frère aîné d’Aiolia, chevalier du Lion).
  • Shura le chevalier du Capricorne.
  • Camus le chevalier du Verseau (maître de Hyôga).
  • Aphrodite le chevalier des Poissons (qui tua le maître de Shun).

Dans les premiers chapitres, ce sont des personnages secondaires bien que récurrents. Ils ont un rôle clé dans l’histoire : Dohko (Chevalier de la Balance), le maître de Shiryû qui médite au mont des 5 pics, Saga et Kanon (les Gémeaux), impliqués dans les conspirations contre Athéna (l’usurpation du titre de Grand Pope, la bataille contre Poséidon), Aiolos (Sagittaire), mort jeune en sauvant Athéna mais dont l’âme souffle sur toutes les péripéties des héros et se manifeste par des miracles, son petit frère Aiolia (Lion), qui est le premier chevalier d'Or à se ranger aux côtés d'Athéna et Masque de Mort (Cancer) qui essayera de tuer Dohko au cinq pics,

Découpage de la saga[modifier | modifier le code]

  1. Chapitre Sanctuaire : une lutte pour l'armure d'or d'Aiolos qui finit en bataille au sein du Sanctuaire. On peut la découper en trois sous-parties: les héros affrontent d'abord Ikki et ses chevaliers noirs, puis les chevaliers d'argent, et enfin les 12 chevaliers d'or.
  2. Chapitre Poséidon : les Chevaliers de Bronze affrontent les Marinas, généraux de Poséidon dans l’espoir de sauver Athéna. Dans l'anime, un court passage du manga se déroulant entre les chapitres Sanctuaire et Poséidon a été développé sous la forme d'une mini-saga, Asgard, qui oppose les Chevaliers de Bronze aux guerriers divins d’Odin, dont la prétresse Hilda de Polaris est manipulée par Poséidon (dans le manga, ce passage est remplacé par une courte histoire solo de Hyôga à Blue Graad).
  3. Chapitre Hadès : la saga se déroule en trois parties. La première met en avant les Chevaliers d'Or affrontant les spectres d'Hadès ayant envahi le Sanctuaire. Dans la seconde partie, les Chevaliers de Bronze se rendent dans les Enfers pour combattre les 108 spectres d’Hadès et enfin dans une troisième partie les Chevaliers de Bronze se rendent à Élysion (domaine des Dieux) pour achever le combat contre Hadès et ses dieux jumeaux et retrouver Athéna.

Manga[modifier | modifier le code]

Le manga à travers le monde[modifier | modifier le code]

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des chapitres de Saint Seiya.
  • Édition française en noir et blanc:
  1. Les Chevaliers du Zodiaque tome 01, Kana, 03/1997 (ISBN 2-87129-126-8)
  2. Les Chevaliers du Zodiaque tome 02, Kana, 05/1997 (ISBN 2-87129-130-6)
  3. Les Chevaliers du Zodiaque tome 03, Kana, 08/1997 (ISBN 2-87129-136-5)
  4. Les Chevaliers du Zodiaque tome 04, Kana, 09/1997 (ISBN 2-87129-142-X)
  5. Les Chevaliers du Zodiaque tome 05, Kana, 10/1997 (ISBN 2-87129-148-9)
  6. Les Chevaliers du Zodiaque tome 06, Kana, 01/1998 (ISBN 2-87129-154-3)
  7. Les Chevaliers du Zodiaque tome 07, Kana, 03/1998 (ISBN 2-87129-161-6)
  8. Les Chevaliers du Zodiaque tome 08, Kana, 04/1998 (ISBN 2-87129-162-4)
  9. Les Chevaliers du Zodiaque tome 09, Kana, 05/1998 (ISBN 2-87129-168-3)
  10. Les Chevaliers du Zodiaque tome 10, Kana, 06/1998 (ISBN 2-87129-176-4)
  11. Les Chevaliers du Zodiaque tome 11, Kana, 08/1998 (ISBN 2-87129-178-0)
  12. Les Chevaliers du Zodiaque tome 12, Kana, 10/1998 (ISBN 2-87129-181-0)
  13. Les Chevaliers du Zodiaque tome 13, Kana, 11/1998 (ISBN 2-87129-184-5)
  14. Les Chevaliers du Zodiaque tome 14, Kana, 02/1999 (ISBN 2-87129-241-8)
  15. Les Chevaliers du Zodiaque tome 15, Kana, 03/1999 (ISBN 2-87129-196-9)
  16. Les Chevaliers du Zodiaque tome 16, Kana, 04/1999 (ISBN 2-87129-197-7)
  17. Les Chevaliers du Zodiaque tome 17, Kana, 05/1999 (ISBN 2-87129-242-6)
  18. Les Chevaliers du Zodiaque tome 18, Kana, 06/1999 (ISBN 2-87129-199-3)
  19. Les Chevaliers du Zodiaque tome 19, Kana, 09/1999 (ISBN 2-87129-200-0)
  20. Les Chevaliers du Zodiaque tome 20, Kana, 10/1999 (ISBN 2-87129-201-9)
  21. Les Chevaliers du Zodiaque tome 21, Kana, 12/1999 (ISBN 2-87129-202-7)
  22. Les Chevaliers du Zodiaque tome 22, Kana, 02/2000 (ISBN 2-87129-203-5)
  23. Les Chevaliers du Zodiaque tome 23, Kana, 03/2000 (ISBN 2-87129-204-3)
  24. Les Chevaliers du Zodiaque tome 24, Kana, 05/2000 (ISBN 2-87129-272-8)
  25. Les Chevaliers du Zodiaque tome 25, Kana, 07/2000 (ISBN 2-87129-273-6)
  26. Les Chevaliers du Zodiaque tome 26, Kana, 09/2000 (ISBN 2-87129-274-4)
  27. Les Chevaliers du Zodiaque tome 27, Kana, 10/2000 (ISBN 2-87129-275-2)
  28. Les Chevaliers du Zodiaque tome 28, Kana, 12/2000 (ISBN 2-87129-276-0)
  • Édition Deluxe avec retraduction des textes + pages couleurs inédites:
  1. Saint Seiya tome 01, Kana, 02/2011 (ISBN 978-2-50501-060-9)
  2. Saint Seiya tome 02, Kana, 04/2011 (ISBN 978-2-50501-088-3)
  3. Saint Seiya tome 03, Kana, 06/2011 (ISBN 978-2-50501-111-8)
  4. Saint Seiya tome 04, Kana, 08/2011 (ISBN 978-2-50501-217-7)
  5. Saint Seiya tome 05, Kana, 10/2011 (ISBN 978-2-50501-247-4)
  6. Saint Seiya tome 06, Kana, 12/2011 (ISBN 978-2-50501-286-3)
  7. Saint Seiya tome 07, Kana, 04/2012 (ISBN 978-2-50501-405-8)
  8. Saint Seiya tome 08, Kana, 06/2012 (ISBN 978-2-50501-435-5)
  9. Saint Seiya tome 09, Kana, 08/2012 (ISBN 978-2-50501-461-4)
  10. Saint Seiya tome 10, Kana, 10/2012 (ISBN 978-2-50501-556-7)
  11. Saint Seiya tome 11, Kana, 12/2012 (ISBN 978-2-50501-590-1)
  12. Saint Seiya tome 12, Kana, 01/2013 (ISBN 978-2-50501-706-6)
  13. Saint Seiya tome 13, Kana, 04/2013 (ISBN 978-2-50501-872-8)
  14. Saint Seiya tome 14, Kana, 07/2013 (ISBN 978-2-50501-873-5)
  15. Saint Seiya tome 15, Kana, 10/2013 (ISBN 978-2-50501-874-2)
  16. Saint Seiya tome 16, Kana, 01/2014 (ISBN 978-2-50506-023-9)

Adaptation en anime[modifier | modifier le code]

La série[modifier | modifier le code]

L’adaptation en série télévisée d’animation reprend les 18 premiers volumes du manga sous la forme de 114 épisodes, s’achevant sur le chapitre Poseidon. En France, ces épisodes ont été diffusés à la télévision, au Club Dorothée sur TF1 du 6 avril 1988 au milieu des années 1990[1].

Parce que le studio Toei avait une meilleure productivité que l'auteur du manga, l’adaptation a rapidement rattrapé la publication papier, et il a fallu que les scénaristes du dessin animé inventent des épisodes supplémentaires pour laisser le temps au manga d’avancer. De ce fait, on trouve quelques personnages et épisodes plus ou moins fantaisistes dans le volet de la série précédant la bataille du Sanctuaire (autour des Chevaliers d'Argent). De même, le chapitre Asgard a été créé en totalité par le studio Toei (Asgard s’inspire d'un chapitre du volume 13 du manga intitulé « Natassia enfant du pays des glaces »). Dans le manga, l'histoire passe directement de la bataille du Sanctuaire au chapitre Poséidon. La série fait un détour par les combats d’Asgard, puis raccorde avec la saga Poséidon en prétextant que cette bataille avait été orchestrée par le dieu des mers.

Les OAV[modifier | modifier le code]

Il a fallu attendre 13 ans avant que la dernière partie du manga, le chapitre Hadès, ne soit adaptée en animation. Cette adaptation s’est effectuée en plusieurs parties.

Au Japon[modifier | modifier le code]

La première partie du chapitre Hadès a été réalisée sous la forme d’un OAV de 13 épisodes diffusés entre le 9 novembre 2002 et le 12 avril 2003 à raison d’une diffusion par mois. Ce premier volet couvre la partie consacrée à la bataille des douze maisons (Jûnikyû-hen). La diffusion a été assurée sur la chaine de télévision pay-per-view japonaise Animax. La majeure partie des comédiens ayant participé au doublage de la série d’origine ont repris leur rôle avec l’ajout de quelques nouveaux pour remplacer les personnes décédées depuis.

La deuxième partie de la saga Hadès se déroule dans le monde des ténèbres (Meikai-hen) et est constituée de 2x6 OAV. La diffusion des 6 premiers épisodes (Meikai-hen "Zenshô") a débuté le 17 décembre 2005 et s’est achevée le 18 février 2006 au rythme de deux épisodes par mois. La même chaine en a assuré la diffusion. Ces épisodes relatent l'arrivée des Chevaliers de Bronze dans les enfers, leur traversée des différents cercles jusqu’à l’apparition de la réincarnation d’Hadès. À partir de ces épisodes, les comédiens doublant les cinq héros ont été remplacés par des personnes plus jeunes, ce qui a causé de vives réactions négatives auprès des fans japonais et occidentaux. La seconde partie du Meikai-hen, toujours constituée de 6 épisodes est quant à elle sortie sur le câble au Japon en décembre 2006, encore une fois au rythme de deux épisodes par mois.

La dernière partie Elysion, prévue en 6 épisodes, est dans un premier temps annoncée pour décembre 2007 puis décalée à mars 2008 au Japon. Le prévisionnel de diffusion de ces nouveaux OAV est le suivant :

En France[modifier | modifier le code]

Le 17 septembre 2006, le premier épisode du Saint Seiya, les Chevaliers du Zodiaque. Le Chapitre Hadès, le Sanctuaire (Jûnikyû-hen) est diffusé sur la chaine de télévision TNT française NT1[2]. Les épisodes initialement diffusés à 11h du matin, ont vu successivement leurs horaires passer à 10h45 puis à 10h30 en novembre 2006. Leur diffusion est sujette à une interdiction pour les moins de 10 ans. Les chansons Pegasus Fantasy et Blue Dream ont été remplacées par une chanson en anglais. En ce qui concerne le doublage, aucun des comédiens d’époque n’a été rappelé.

Le 6 septembre 2007, les deux premiers volumes de l’édition DVD française du Jûnikyû-Hen sont disponibles à la vente. Chaque volume comprend deux OAV, uniquement en version française. Un coffret contenant les 13 premiers épisodes en version originale sous-titrée ainsi que la version française, est sorti en octobre 2008.

Films[modifier | modifier le code]

Il existe cinq films basés sur le thème de ce manga, tous étant des histoires parallèles et ne rentrant donc pas dans la chronologie officielle, mis à part le 5e film (dont l’inclusion à la chronologie est sujette à controverse parmi les auteurs). Ils ont été projetés au cinéma au Japon.

Compléments officiels[modifier | modifier le code]

Saint Seiya, épisode G[modifier | modifier le code]

Une aventure inédite Saint Seiya, épisode G, relatant le combat des Chevaliers d'Or contre les Titans, a été publiée entre décembre 2002 et juin 2013 dans le magazine Champion Red (chez Génération comics en France)[4]. Dessiné par Megumu Okada, cette série revient quelques années en arrière et raconte le combat des Chevaliers d'Or contre Cronos et ses Titans. Le héros de l’Épisode G n’est pas Seiya mais Aiolia, Chevalier d’Or du Lion, qui doit racheter l’honneur de son frère Aiolos accusé de trahison. Dans la mesure où Megumu Okada est laissé entièrement libre du scénario, et où quelques incohérences surviennent notamment au niveau des dates, la jonction avec l’histoire classique est rendue difficile.

A l'occasion des 5 ans de prépublication, un chapitre spécial nommé Saint Seiya, épisode G: Gaiden Aiolos, toujours de Megumu Okada, a vu le jour entre octobre 2007 et janvier 2008. Il s'agit d'un prologue et révèle quelques éléments importants sur le scénario, notamment le lien entre Hypérion et Pontos. Le chapitre a été compilé en un tome nommé Volume 0.

Une nouvelle série intitulée Saint Seiya, épisode G ~Assassin~ a débuté en avril 2014[5],[6].

Saint Seiya: Next Dimension[modifier | modifier le code]

En avril 2006, on apprend qu’un spin-off, scénarisé et dessiné par Masami Kurumada lui-même, est sur le point de démarrer sous le nom de Saint Seiya: Next Dimension pour un début de publication régulière dans le courant de l’été 2006 mais contre toute attente, Next Dimension s'avère être la suite e prequel officiel et canonique de Saint Seiya le manga, en rendant obsolète "The Lost Canvas" et le film "Tenkai Hen Josô" sorti deux ans plus tôt.

Fin avril 2006, l’auteur de la série originelle, Masami Kurumada, a annoncé sur son blog le début de la prépublication d’une nouvelle série nommée Saint Seiya: Next Dimension. Les premières pages du prologue de cette série, reprenant une partie du combat à l’Élysion du tome 28, sont parues en couleur le 27 avril 2006 dans le Weekly Shōnen Champion. Le tout pour une publication régulière de l’histoire à partir de l’été 2006. Cette série précédant le manga initial se déroule au XVIIIe siècle, et semble s’attacher à montrer les faits et gestes de Dohko et de Shion. À peine ont-ils revêtu l'armure des Chevaliers d'Or, qu'ils devront faire face à une nouvelle Guerre sainte.

Saint Seiya: The Lost Canvas[modifier | modifier le code]

Saint Seiya: The Lost Canvas, troisième complément officiel, dessinée par la mangaka Shiori Teshirogi, a débuté en juillet 2006. La série conte des événements se déroulant au XVIIIe siècle, soit deux siècles avant l'épopée de Saint Seiya (XXe siècle). L'histoire semble vouloir lever le voile sur le passé d’Hadès durant la Guerre Sainte précédente et plus particulièrement sur la relation amicale qu’entretenait Alone, sa réincarnation de l’époque, avec le Chevalier de Pégase Tenma, prédécesseur de Seiya, et Sasha, réincarnation d'Athéna et soeur d'Alone. Cette série comporte un total de 25 tomes[7].

En raison du succès remporté, Shiori Teshigori écrit depuis mai 2011 Saint Seiya: The Lost Canvas Chronicles, une histoire dérivée racontant le passé des Chevaliers d'Or[8].

Saint Seiya Omega[modifier | modifier le code]

Saint Seiya Omega paraît sur la chaîne japonaise TV Asahi pour la première fois le 1er avril 2012[9],[10]. Il s'agit d'une série créée par les studios Tōei animation, dont l'histoire se déroule plusieurs années après le Chapitre Hadès. Toei Animation considère Saint Seiya Omega comme la suite de la série animée et des OAV (Saint Seiya : Arc Le Sanctuaire, première partie, Saint Seiya : Arc Inferno et Saint Seiya : Arc Elysion). Elle a pour personnage central Kôga, le nouveau chevalier de Pégase, et raconte son combat contre Mars et Pallas pour sauver Athéna.

La série comporte un total de 97 épisodes répartis en arcs narratifs[11],[12].

Saint Seiya: Saintia Shō[modifier | modifier le code]

Une nouvelle série, nommée Saint Seiya: Saintia Shō et dessinée par Chimaki Kuori, est publiée depuis août 2013 dans le magazine Champion Red. Un prologue de dix pages a été publié en juillet 2013[13].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Liste de jeux spécialement conçus pour l'univers de Saint Seiya :

Apparitions en tant qu'invités[modifier | modifier le code]

Liste des jeux dans lesquels les personnages du manga Saint Seiya font une apparition :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Saint-Seiya », sur http://www.manga-news.com/ (consulté le 9 juillet 2012)
  2. « Saint Seiya Hades sur NT1 ! », sur http://www.manga-sanctuary.com/ (consulté le 9 juillet 2012)
  3. a et b « Des nouvelles du film Saint Seiya » sur AnimeLand.com, consulté le 9 février 2014
  4. « Saint Seiya episode G se termine », sur http://www.manga-news.com/
  5. « Nouvelle série de Saint Seiya episode G », sur http://www.manga-news.com/
  6. (en) « New Saint Seiya Episode.G Manga Series Slated For April 5 », sur Anime News Network
  7. « Fin de Saint Seiya - The Lost Canvas », sur http://www.manga-news.com/
  8. « Gaiden pour Saint Seiya - Lost Canvas! », sur http://www.manga-news.com/
  9. « Saint Seiya Omega annoncé par Tōei animation », sur http://www.manga-sanctuary.com/ (consulté le 7 février 2012)
  10. « La nouvelle série Saint Seiya », sur AnimeLand.com
  11. (en) « Saint Seiya Omega to Launch New Arc in April », sur Anime News Network
  12. « Fin de l’anime Saint Seiya Omega, annoncée », sur http://adala-news.fr/
  13. « Nouvelle série pour Saint Seiya », sur http://www.manga-news.com/
  14. « Les Chevaliers du Zodiaque attendus sur PS3 », sur Jeuxvideo.com
  15. « Saint Seiya Omega sur PSP », sur Jeuxvideo.com
  16. « Saint Seiya : Brave Soldiers annoncé sur PS3 ! », sur Jeuxvideo.com
  17. « J-Stars Victory Vs : Saint Seiya & D. Gray-man rejoignent le casting », sur http://adala-news.fr/ (consulté le 25 décembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sites officiels
Sites non officiels