Ben Riley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Riley.

Ben Riley

Description de cette image, également commentée ci-après

Ben Riley en 1977.

Informations générales
Nom Benjamin A. Riley Jr
Naissance (80 ans)
Savannah (Géorgie)
Genre musical jazz (hard bop)
Instruments batterie

Ben Riley est un batteur américain de jazz, au style hard bop. Il est en particulier connu pour avoir accompagné quatre ans Thelonious Monk.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Ben Riley naît en 1933 à Savannah dans l'état de Géorgie, d'un père qui travaille sur un chantier naval et d'une mère qui effectue des travaux domestiques. Quatre ans plus tard famille Riley choisit de s'installer à New York. Dans le quartier de Harlem il apprend à jouer de la musique avec le clarinettiste et saxophoniste Cecil Scott. Lors de ses études, Ben Riley est membre de l'orchestre du lycée. Après ses examens il rejoint l'armée en tant que parachutiste, où il joue également dans l'orchestre militaire. En 1954 il quitte l'armée et revient habiter à New York, et commence à travailler en tant que musicien de jazz professionnel à partir de 1956.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Riley joue alors avec de nombreux musiciens, en particulier Randy Weston, Mary Lou Williams, Sonny Rollins, Woody Herman, Stan Getz, Billy Taylor, Earl Hines, Ray Bryant, Clark Terry, et Johnny Griffin.

Riley accompagne durant quatre ans le pianiste Thelonious Monk de 1964 à 1967, enregistre de nombreux albums et part en tournée dans le monde entier. Cette collaboration lui offre une grande reconnaissance et lui permet de connaître une carrière internationale. Il quitte Monk et la musique à la fin des années 1960, et enseigne pendant cinq ans à l'« Académie scolaire de New York » (New York School District) située dans le quartier de Wyandanch à Long Island.

Vers le milieu des années 1970, il décide de reprendre la musique, il se produit en concert et enregistre avec la pianiste Alice Coltrane, ainsi que le New York Jazz Quartet aux cotés du pianiste Roland Hanna, du saxophoniste Frank Wess et du contrebassiste George Mraz de 1974 à 1982. Alors qu'il accompagne ce quartet il fait la connaissance en 1975 du contrebassiste Ron Carter[1]. Un an plu tard en 1976, il intègre le nouveau quartet que forme Ron Carter, accompagné du bassiste électrique Buster Williams et du pianiste Kenny Barron[2].

Pendant les années 1980, Ben Riley joue beaucoup et enregistre avec le quartet de Ron Carter, aux côtés de Buster Williams et de Kenny Barron. Ron Carter choisit de quitter ce quartet, les trois musiciens décident de rester ensemble, et ils forment la section rythmique de nombreux artistes en tournée à New York. Lorsque le saxophoniste ténor Charlie Rouse intègre ce trio, se crée le groupe Sphere, dédié à l'exploration des musiques de Monk. Après le décès de Charlie Rouse en 1988, le saxophoniste Gary Bartz le remplace, mais le groupe Sphere devient rapidement inactif.

Ben Riley poursuit cependant sa collaboration avec Kenny Barron avec qui il enregistre et se produit. Il joue aussi avec Abdullah Ibrahim, Barney Kessel, Chet Baker, Andrew Hill, Johnny Griffin, Kenny Burrell, Phil Woods, et de nombreux autres musiciens de jazz.

Il forme en 2006 le groupe Monk Legacy Band avec notamment le trompettiste Don Sickler, les saxophonistes Wayne Escoffery et Jay Brandford ou le guitariste Freddie Bryant.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

En leader[modifier | modifier le code]

Enregistrement Nom de l'album Label et notes
1996 Weaver of Dreams Joken Records
2006 Memories of T Concord Records
2012 Grown Folks Music Sunnyside

En accompagnateur[modifier | modifier le code]

Quelques enregistrements notables en sideman.

Enregistrement Leader Nom de l'album Label
1960 Eddie "Lockjaw" Davis Griff and Lock Jazzland Records.
1960 Johnny Griffin Studio Jazz Party Riverside Records
1960 Johnny Griffin Tough Tenors Jazzland
1961 Eddie "Lockjaw" Davis Afro-Jaws Jazzland
1961 Eddie "Lockjaw" Davis Blues Up and Down Jazzland
1961 Junior Mance Junior Mance Trio at the Village Vanguard Jazzland
1961 Eddie "Lockjaw" Davis, Johnny Griffin The Tenor Scene Prestige Records
1962 Sonny Rollins The Bridge RCA Victor
1962 Johnny Griffin Tough Tenor Favorites Jazzland
1962 Sonny Rollins What's New? RCA Victor
1964 Thelonious Monk It's Monk's Time Columbia Records
1964 Thelonious Monk Live at the It Club Columbia Records
1964 Thelonious Monk Live at the Jazz Workshop Columbia Records
1965 Thelonious Monk Paris Jazz Concert Columbia Records
1967 Thelonious Monk Live in Paris (1967) Columbia Records
1967 Thelonious Monk Straight, No Chaser Columbia Records
1967 Thelonious Monk Underground Columbia Records
1970 Andrew Hill One for One Blue Note Records
1970 Alice Coltrane Ptah the El Daoud Impulse!
1972 Alice Coltrane World Galaxy Impulse!
1977 Ron Carter Piccolo Milestone Records
1982 Sphere Four in One Elektra Musician
1989 Andrew Hill Eternal Spirit Blue Note Records

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Carles, André Clergeat, Jean-Louis Comolli, Le Nouveau Dictionnaire du jazz, Robert Laffont,‎ 2011, 1256 p. (ISBN 2-221-11592-9), p. 1084.
  2. (en) Ian Carr, Digby Fairweather, Brian Priestley, The rough guide to jazz, Rough Guides,‎ 2004, 927 p. (ISBN 978-1-843-53256-9), p. 132.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ben Riley » (voir la liste des auteurs)