Roland Hanna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roland Hanna

Description de cette image, également commentée ci-après

Roland Hanna avec Ed Wiley en 2001

Informations générales
Nom de naissance Roland Hanna
Naissance 10 février 1932
Détroit
Décès 13 novembre 2002 (à 70 ans)
Hackensack (New Jersey)
Activité principale Pianiste, compositeur
Genre musical Jazz
Instruments Piano

Roland Hanna est un pianiste américain né le 10 février 1932 à Détroit, mort le 13 novembre 2002 à Hackensack (New Jersey).

Dès l'enfance, Hanna, dont le père est prédicateur, étudie le piano en autodidacte. Il se produit dans des clubs de Détroit à la fin des années 1940, puis étudie à la Eastman School de Rochester (1954) et à la Juilliard School de New York.

On le retrouve avec Benny Goodman (1958), il accompagne Sarah Vaughan et joue en trio au Five Spot. En 1967 il rejoint le grand orchestre de Thad Jones-Mel Lewis, avec lequel il fait une tournée européenne.

En 1969, il est fait chevalier par le président du Libéria, William Tubman.

Dans les années 1970 il travaille avec Frank Wess, Ron Carter, Ben Riley, le New York Jazz Quartet. À partir de la fin des années 1970, il se produit surtout en leader ou en soliste.

Il est à la semi-retraite pour la plupart des années 1980, bien qu'il revienne à la musique plus tard dans la décennie.

Il a enregistré avec Kenny Burrell, Elvin Jones, Eddie Daniels, Freddie Hubbard, Buddy DeFranco, Stéphane Grappelli, Louis Smith, Dee Dee Bridgewater, Arnett Cobb, Sarah Vaughan, Mercer Ellington, Benny Carter, Ed Thigpen, Buck Hill, Pepper Adams.

Pianiste brillant, rompu au répertoire classique, Roland Hanna partage avec son ami Tommy Flanagan le goût du « beau piano »: sonorité claire, articulation nette et, plus évident chez lui, une grande indépendance des mains[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Destry Rides Again (Plays Harold Rome's), 1959
  • Easy To Love (The Piano of), 1963
  • Child of Gemini, 1971
  • Sir Elf, 1973
  • A Jazz Hour With: Walkin', 1974
  • Perugia, 1974
  • Sir Elf Plus 1, 1977
  • Time For The Dancers, 1977
  • Glove, 1977
  • A Gift From The Magi, 1978
  • Plays The Music Of Alec Wilder (Helen Merrill Presents), 1978
  • Impressions, 1979
  • Swing Me No Waltzes, 1979
  • Romanesque, 1982
  • Round Midnight, 1987
  • Manhattan Christmas, 1987
  • Duke Ellington Piano Solos, 1990
  • Memoir: One For Eiji, 1990
  • Live At Maybeck Recital Hall, Vol.32, 1993
  • Hush-A-Bye: Dedicated To Roland Hanna, 1996
  • Après un rêve, 2002
  • Everything I Love, 2002

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Carles, André Clergeat, Jean-Louis Comolli, Dictionnaire du Jazz, Éditions Robert Laffont, 2002 (ISBN 2-221-07822-5)