Bellaria-Igea Marina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bellaria-Igea Marina
Image illustrative de l'article Bellaria-Igea Marina
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Rimini 
Code postal 47814 Bellaria (Bellaria et les autres hameaux), 47813 Igea Marina (Igea Marina)
Code ISTAT 099001
Code cadastral A747
Préfixe tel. 0541
Démographie
Gentilé bellariesi
Population 19 358 hab. (31-12-2010[1])
Densité 1 075 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 09′ 00″ N 12° 27′ 00″ E / 44.15, 12.45 ()44° 09′ 00″ Nord 12° 27′ 00″ Est / 44.15, 12.45 ()  
Altitude Min. 3 m – Max. 3 m
Superficie 1 800 ha = 18 km2
Divers
Saint patron Sant'Apollonia
Fête patronale 9 février
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Bellaria-Igea Marina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Bellaria-Igea Marina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Bellaria-Igea Marina
Liens
Site web http://www.comune.bellaria-igea-marina.rn.it/
Position de Bellaria dans la province de Rimini

Bellaria-Igea Marina (Belèria-Igea Marèna en dialecte romagnol) est une commune italienne de la province de Rimini en Émilie-Romagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Bellaria-Igea Marina est une cité balnéaire de la riviera romagnole sur la côte Adriatique, le long de la route SS16 qui mène de Ravenne à Ancône, avec également un accès à l’autoroute italienne A14 à l’embranchement de Rimini-nord. À mi-chemin des villes côtières de Cesenatico et de Rimini, à 5 km de Santarcangelo di Romagna. Desservie par la ligne de chemin de fer Ferrare-Ravenne-Ancône.

Climat[modifier | modifier le code]

Bellaria-Igea Marina, située à l’extrémité méridionale de la Plaine du Pô bénéficie de l’influence du climat méditerranéen et du climat continental tempéré. Les étés sont très chauds et ventilés, peu pluvieux : les précipitations sont concentrées au printemps et en automne. Les hivers sont froids à cause des courants balkaniques qui apportent quelques chutes de neige et des températures basses (comme les trois années consécutives 2009-2010-2011).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le toponyme de Bellaria apparaît pour la première fois dans un document de 1359, comme nom d’une ferme fortifiée qui se trouvait à côté de l’église de Santa Margherita, près de l’embouchure du fleuve Uso. La localité passa entre diverses mains dont celle des Malatesta.
À la fin du XIXe siècle, une bourgade composée de maisons de pêcheurs s’étendait sur la rive gauche de l’embouchure du fleuve.
Au début du XXe siècle, Vittorio Belli donna le nom de la déesse Igea, fille d’Asclépios à un village de vacances installé dans la pinède entre le "torrent Uso" et le hameau de "Torre Pedrera". "Marina" fut associée au nom "Igea", quand des colonies d’enfants s’installèrent dans la zone méridionale.
En 1956, Bellaria devint une commune en unifiant cinq frazione de la commune de Rimini: "Bellaria", "Igea Marina", "Bordonchio", "Cagnona" et "Borgata Vecchia".

Monuments et lieux d’intérêt[modifier | modifier le code]

  • "Casa Rossa" demeure estive de l’écrivain Alfredo Panzini ouverte au public et siège de "Accademia Panziniana".
  • "Torre saracena", créée au XVIIe siècle par les pêcheurs, avec à l’intérieur une collection d’espèces malacologiques.
  • "Isola dei Platani", zone exclusivement piétonnière au centre de Bellaria, bordée de commerces et restaurants.
  • "Parco del Gelso", parc et vaste espace vert autour d’un lac,
  • "Parco Pavese", plage libre située plus au sud, siège de fêtes et manifestations estivales.
  • la "piste cyclable et piétonnière" le long du fleuve Uso, longue de 6 km qui mène jusqu’au centre de San Mauro Pascoli. Le parcours est planté d’arbres divers de la région (hêtre, peuplier, saule, pin maritime, arbres fruitier, plantes exotiques, cannes).
  • "villa Torlonia" et l’église Santa Margherita, du XVIIIe siècle, l'ex abbaye Donegallia et le château Benelli du XIIIe siècle et enfin la récente "Fornace di Bellaria".

Culture[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Evénements[modifier | modifier le code]

  • le "Palio dei Saraceni", manifestation historique en costume d’époque avec arrivée d’une dizaine d’anciennes embarcations et plus de 300 personnages sur le port-canal. Un cortège se déroule sur les principales avanues de la cité avec spectacle de combats médiévaux, musique orientale, etc.
  • le " Bellaria Film Festival " depuis plus de 25 ans.
  • la "Nota rosa", fête estive sur toute la riviera romagnole

Économie[modifier | modifier le code]

Pêche[modifier | modifier le code]

La traditionnelle activité de la pêche avec 80 embarcations et environ 200 pêcheurs réunis en coopérative, qui pratiquent les différentes catégories de pêche (à la traîne, au chalut, à la nasse, à la volée, au coup, etc.) ainsi que l’ostréiculture (moule, huître).

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le tourisme balnéaire bénéficie de 7 km de plage et d’une mer peu profonde, des installations balnéaires très organisées (parasol, lit de plage, chaise longue, bar, restaurant, aires de jeux, espaces enfants, etc.).

Chemin de fer[modifier | modifier le code]

La gare de Bellaria

Le territoire communal est traversé par le chemin de fer Ferrara-Ravenna-Rimini, ouvert au trafic depuis 1889, qui dessert les deux gares de Bellaria et Igea Marina uniquement par les trains régionaux.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 juin 2004 en cours Gianni Scenna    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Bellaria, Bordonchio, Borgata Vecchia, Cagnona, Igea Marina

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rimini, San Mauro Pascoli


Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
2 921 3 807 4 906 7 290 9 443 11 281 12 350 12 813 15 409
2011 - - - - - - - -
19 358 - - - - - - - -

Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2011 la population étrangère résidente était de 2619 personnes. Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Drapeau de l'Albanie Albanie 1269
2 Roumanie Roumanie 368

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • x