Verucchio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Verucchio
Verucchio et la vallée du Marecchia vus depuis Montebello de Torriana
Verucchio et la vallée du Marecchia vus depuis Montebello de Torriana
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Rimini 
Code postal 47826
Code ISTAT 099020
Préfixe tel. 0541
Démographie
Population 10 079 hab. (31-12-2010[1])
Densité 373 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 59′ 00″ N 12° 26′ 00″ E / 43.98333, 12.43333 ()43° 59′ 00″ Nord 12° 26′ 00″ Est / 43.98333, 12.43333 ()  
Superficie 2 700 ha = 27 km2
Divers
Saint patron Martino di Tours
Fête patronale 11 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Verucchio

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Verucchio

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Verucchio
Liens
Site web http://www.comunediverucchio.it

Verucchio est une commune italienne de la province de Rimini dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

A 16 km de Rimini sur la « Marecchiese », route SS258 qui remonte le long du fleuve Marecchia, La Rocca de Verucchio apparaît sur son rocher à 296 mètres d'altitude, dominant la vallée du Marecchia. Juste en face se trouve le château de Montebello (Montebello di Torriana) et derrière, se dresse l'immense Mont Titan de la République de Saint-Marin.

Verucchio

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines et l’antiquité[modifier | modifier le code]

L'origine de Verucchio remonte aux temps les plus reculés comme l’ont démonté les fouilles effectuées en 1893 et 1894, puis dans les années 1970 et enfin en 2005, où ont été mise à jour plus de 600 sépultures datées entre le X et le VIIe siècle av.J.-C. La richesse des objets funéraires (bijoux, fibule, vêtements, pôterie, armes, harnais de chevaux) et les activités rituelles complexes dans les tombes révèlent une présence de la Culture de Villanova, (que de nombreux spécialistes attribue aux étrusques). Au travers des différents objets funéraires il a été possible de définir le mode de vie des groupes aristocratiques.
Verucchio représentait, durant l’âge du fer, un point central dans le contrôle des routes adriatiques qui reliaient la Grèce, l’Orient et l’Europe Centrale. De plus la largeur lit du fleuve Marecchia offrait un tracé sûr et adapté au navires qui remontaient le fleuve.
Verucchio connut le déclin de la société étrusque pour être vite influencé par la République romaine, profitant du voisinage de Rimini (Arimmna pour les Etrusques qui la rebaptisèrent Ariminum).
Le nom du site dérive du latin "verrucula-verruculus" ("piccola verruca" c-à-d "petite verrue") qui montre la capacité d’avoir le privilège d’une vue sur la campagne environnante, sur Rimini, de par sa position élevée de 333 m.
Dans la période des invasions barbares, quand toute la plaine du Pô fut occupée par les Lombards, Verucchio resta longtemps sous le contrôle de l'Empire romain, ensemble aux autres cités qui firent la base de la Romania (ou terre de Rome) devenue depuis la Romagne.
La fin de l’Empire romain marqua le début d’une période de décadence qui dura jusqu’aux environs de l’an 1200. La renaissance advint de par la seigneurie des Malatesta, qui surent donner un nouvel essor, vigueur et richesse aux terres de Romagne et donc à Verucchio.

Moyen Âge et ère moderne[modifier | modifier le code]

la Rocca de Verucchio

Avec la domination de la puissante seigneurie, Verucchio devint stratégiquement intéressant par sa position, de dominer et pouvoir contrôler la vallée du Marecchia, les plaines voisines et d’être un avant-poste en cas d’attaque ennemie. Les Malatesta, en lute contre le duché d'Urbino, fortifièrent la rocca, faisant de Verucchio un bastion de la puissante famille de Rimini.
Verucchio connut des périodes de famine quand la cité passa des Malatesta aux mains de la famille de Médicis, féodal et régit par les états pontificaux, qui anéantir les activités commerciales et artisanales. Puis fut une brève période pour la domination de Venise pour redevenir une possession pontificale et enfin, en 1860 au Royaume d'Italie (1861-1946).

Du XIXe à aujourd’hui[modifier | modifier le code]

Au cours de la seconde guerre mondiale, Verucchio assista un dur face-à-face (durant le passage de la Ligne gothique) entre les forces alliées et les allemands en retraite.
Le pays est actuellement divisé en deux partie : au centre historique de grand intérêt culturel, s’ajoute l’aire urbaine de Villa Verucchio, qui compte la plus grande partie des habitants ainsi qu’une zone économique et industrielle.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 juin 2004 en cours Giorgio Pruccoli lista civica  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Villa Verucchio, Ponte Verucchio, Pieve Corena

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Poggio Berni, Rimini, San Leo, Santarcangelo di Romagna, Sassofeltrio, Torriana

Population[modifier | modifier le code]

La mairie de Verucchio

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
3 176 3 962 4 614 4 535 3 939 4 595 6 262 7 406 8 728
2011 - - - - - - - -
10 079 - - - - - - - -


Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1er janvier 2011 la population étrangère résidente était de 871 personnes. Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Drapeau de l'Albanie Albanie 174
2 Drapeau du Maroc Maroc 119
3 Drapeau de la Macédoine Macédoine 114

Lieux intéressants[modifier | modifier le code]

Architecture civile et militaire[modifier | modifier le code]

  • La Rocca Malatestiana de Verucchio ou "Rocca del Sasso" construite aux alentours du XIIe siècle est une des plus grandes et des mieux conservées de la seigneurie (voir la rubrique « Histoire ».
  • La Rocca del Passarello constitue le second point fortifié de Verucchio sur lequel fut construit le Monastère des moines de Santa Chiara.
  • l’antique porte san Giorgioe d’accès à la cité.
  • la Torre civica restée intacte et une grande partie des murailles et divers bastions défensifs.
  • Sur la piazza Malatesta, le palazzo Giungi, remontant au XVII / XVIIIe siècle, avec son portail et fenêtres à l’architecture d’époque.

Edifices religieux[modifier | modifier le code]

Verucchio Borgo et l’église Collegiata.
  • L’église San Martino, cathédrale construite en 1863 par l’architecte Tondini, contient un crusifice en bois du XIV, XV e siècle et une toile du peintre Francesco Nagli de 1600.
  • le monastère de Santa Chiara ;
  • L’église del Suffragio ;
  • L’église romane de Sant'Antonio, une des plus vieilles construction de Verucchio ;
  • le couvent de San Francesco.

Musée[modifier | modifier le code]

  • Musée civique archéologique.

Économie[modifier | modifier le code]

La zone industrielle de Villa-Verucchio
La vallée du Marecchia aux pieds de Veruchio

Verucchio profite de l’essor industriel et artisanal de sa voisine Rimini, même si le hameau de Villa Verucchio soit le siège de nombreux sièges artisanaux et de moyennes entreprises.

La fertilité du territoire permet la culture de l’olivier et de la vigne.

Le secteur du tourisme représente un intérêt particulier de par la proximité immédiate de la mer Adriatique, les contreforts des Apennins et de nombreux centres historiques comme Saint-Marin, San Leo, Rimini, Cesena et de nombreux autres.

Culture, fêtes et évènements[modifier | modifier le code]

  • En mai, foire exposition, concours dédié à la rose avec fleurissement de la cité.
  • En juin, la foire du Bagoin (cochon en dialecte), traditionnelle fête œnologique-gastronomique où le porc est roi.
  • En juillet, le départ du festival de Verucchio, rendez-vous de la musique ethnique et des nouvelles tendances jeunes.
  • la période d’août/septembre est marquée par les fêtes des Malatesta qui transforme le centre historique en bourg médiéval avec parades, joutes et jeux chevaleresques.
  • En septembre (deuxième dimanche), la foire dite de quatorg

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]