Bataille de Cassel (1071)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Cassel.

La bataille de Cassel a lieu le [1] entre le roi de France Philippe Ier et Robert le Frison.

Les Flamands s'opposent à la régence de Richilde de Hainaut, soutenue par le roi de France, laquelle gouverne au nom de son jeune fils, le comte Arnoul III. Tandis qu'ils appellent au pouvoir Robert, l'oncle d'Arnoul, qui s'empare des principales places du comté, Richilde appelle à l'aide Philippe Ier. Un appel avait également été lancé à Guillaume le Conquérant, lié aux comtes de Flandre par sa femme, Mathilde de Flandre, tante d'Arnoul III. Le duc de Normandie envoya un de ses plus fidèles sujets, Guillaume Fitz Osbern. Ce dernier, ne s'attendant pas à rencontrer une grande résistance, ne prit avec lui que quelques dizaines de chevaliers et parti rejoindre l'armée du jeune comte Arnoul. Mais contrairement à ses attentes, il est surprit par une véritable armée: le combat s'engage le 20 février 1071, et Guillaume Fitz Osbern et ses troupes sont tués[2].

Les belligérants se retrouvent à Cassel, au pied du mont. Robert sort vainqueur de la bataille, au cours de laquelle Arnoul III est tué et Richilde faite prisonnière. Robert devient comte de Flandre, usurpant le titre au détriment du fils cadet de Richilde, Baudouin Ier de Hainaut.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Lottin, Henri Platelle, Denis Clauzel, Histoire des provinces françaises du Nord, 1989, p. 16
  2. F. Neveux, La Normandie des ducs aux rois, p. 424