Bartolomeo degli Erri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint Thomas d'Aquin débattant avec les hérétiques.

Bartolomeo degli Erri (Modène, actif de 1447 à 1482) un peintre italien gothique de la Renaissance italienne actif à Modène pendant la seconde moitié du XVe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bartolomeo degli Erri, son frère aîné Agnolo ainsi que Bartolomeo Bonascia, sont considérés comme étant les plus importants protagonistes de la peinture du Quattrocento à Modène.

Bartolomeo a probablement collaboré au grand triptyque du Couronnement de la Vierge conservé à la Galleria Estense de Modène (1462 et 1466) attribuée majoritairement à son frère.

L'historien d'art Roberto Longhi lui attribue également une série de tableaux des scènes de vie de saints Thomas d'Aquin, Vincent Ferrier et saint Dominique sans dissocier tout à fait de ce travail son frère Agnolo[1].

Ces tableaux proviennent probablement de trois retables démembrés consacrés aux saints référencés, réalisés dans les années 1466-1474 pour l'église San Domenico de Modène[2].

Les œuvres sont conservées dans les divers musées mondiaux : Metropolitan Museum of Art, Kunsthistorisches Museum (Vienne), California Palace of the Legion of Honor, Galleria Estense (Modène),

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Saint Dominique ressuscitant Napoleone Orsini (1467–1474), tempera sur bois transférée sur toile, 35,6 × 44,5  cm, Metropolitan Museum of Art,
  • Saint Vincent Ferrer prêchant devant l'église de Sant Eufemia à Vérone, Kunsthistorisches Museum, Vienne.
  • La Vision de Fra Paolino (1465), Fine Arts Museums of San Francisco, San Francisco.
  • Saint Thomas d'Aquin débattant avec les hérétiques (1465), Fine Arts Museums of San Francisco, San Francisco.
  • Saint Thomas d'Aquin à la table du roi Saint Louis,
  • Saint Thomas d'Aquin aidé par saint Pierre et saint Paul, Metropolitan Museum of Art.
  • Les Saints-évêques Ignace et Augustin, Musée du palais ducal, Mantoue.
  • Vierge à l'Enfant trônant, 64 × 49 5 cm, Musée des beaux-arts, Strasbourg,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniele Benati, La bottega degli Erri e la pittura del Rinascimento a Modena, Artioli, 1988 - 211 pages, p. 129-133, 173.
  • Esther Mœnch-Scherer, Les primitifs italiens du Musée des beaux-arts de Strasbourg, Musées de la Ville de Strasbourg, 1993, 93 pages.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ces panneaux étaient répertoriés par Bernard Berenson sous le nom du Véronais Domenico Morone
  2. Un quatrième retable, consacré à saint Pierre, de même provenance, aujourd'hui à la galerie nationale de Parme pourrait être d'Agnolo degli Erri.