California Palace of the Legion of Honor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Légion d'honneur (homonymie).
California Palace of the Legion of Honor
Image illustrative de l'article California Palace of the Legion of Honor
Informations géographiques
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville San Francisco
Coordonnées 37° 47′ 04″ N 122° 30′ 04″ O / 37.7845, -122.501 ()37° 47′ 04″ Nord 122° 30′ 04″ Ouest / 37.7845, -122.501 ()  
Informations générales
Collections diverses
Nombre d’œuvres ?
Superficie ?
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an ?
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : San Francisco

(Voir situation sur carte : San Francisco)
California Palace of the Legion of Honor

Géolocalisation sur la carte : Californie

(Voir situation sur carte : Californie)
California Palace of the Legion of Honor

Le California Palace of the Legion of Honor est un musée situé dans le Lincoln Park, dans l'ouest de la ville, un des plus remarquables de San Francisco. La vue sur le Golden Gate Bridge, la collection de quelque 80 œuvres de Rodin ainsi que son architecture, directement inspirée du musée de la Légion d'honneur de Paris, en font un endroit apprécié des touristes. Construit en souvenir les 3 600 soldats californiens morts en France pendant la Première Guerre mondiale, il ouvrit ses portes en 1924 grâce aux efforts et à la fortune de la famille Spreckels.

Albarello Castel Durante, c 1550-55 (California Palace of the Legion of Honor)

Les collections sont variées (sculptures, objets, peintures de tous les continents et depuis le Moyen Âge). Les grands noms de la peinture y sont présents : El Greco, Le Brun, Rubens, Rembrandt, David, Courbet, Monet (Grand Canal de Venise, Nymphéas), Degas, Renoir, Manet, Pissarro, Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Picasso (L'Orateur), Salvador Dalí, Matisse, etc. Des expositions temporaires y sont régulièrement organisées.

Histoire du musée[modifier | modifier le code]

En 1915, Alma Spreckels tomba en admiration devant le pavillon français construit pour l'exposition internationale de San Francisco. Ce bâtiment était la réplique du palais de la Légion d'honneur à Paris, élevé au XVIIIe siècle sur la rive gauche de la Seine et appelé à l'origine « Hôtel de Salm ». Il avait été conçu par l'architecte Pierre Rousseau en 1782 pour le Prince Frédéric III de Salm-Kyrbourg. Il fut ensuite acquis en 1804 par l'État pour y installer l'Ordre de la Légion d'honneur.

Alma Spreckels persuada son mari, Adolph B. Spreckels, un magnat du sucre, de faire du bâtiment le nouveau musée d'art de la ville de San Francisco. Lorsque l'exposition de 1915 fut terminée, le gouvernement français donna l'autorisation d'édifier une réplique permanente ; mais la Première Guerre mondiale interrompit les travaux jusqu'en 1921.

Aménagé sur un site baptisé « le bout-du-monde » (Land's End), le musée ouvre ses portes le 11 novembre 1924 en mémoire des soldats californiens morts sur les champs de bataille du nord de la France.

L'architecte George Applegarth avait souhaité un musée moderne dans un modèle réduit aux trois-quarts du bâtiment original de Paris. Il a été rénové et agrandi par Edward Larrabee Barnes et Mark Cavagnero entre 1992 et 1995 pour renforcer sa structure, travaux rendus nécessaires par le risque sismique dans la région.

Acquisitions récentes[modifier | modifier le code]

  • Sarcophage égyptien anthropomorphe, vers 664/343 avant J.-C., bois de cèdre. Don de Diane B. Wilsey.
  • Andrea della Robbia (1437-1525), Vierge à l'Enfant avec Putti, vers 1490-1495, relief en terre-cuite émaillée (terracotta invetriata)
  • John Roddam Spencer Stanhope (1829-1908), l'Amour et la jeune fille (Love and the Maiden), 1877.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :