Banana Split (film, 1943)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Banana split (homonymie).

Banana Split

Description de cette image, également commentée ci-après

Carmen Miranda

Titre original The Gang's all here
Réalisation Busby Berkeley
Scénario Walter Bullock
Acteurs principaux
Sociétés de production Twentieth Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film musical
Sortie 1943
Durée 103 minutes (h 43)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Banana Split (The Gang's all here) est un film musical américain de Busby Berkeley, sorti en 1943

Banana Split mettant en vedette Alice Faye, Phil Baker et Carmen Miranda.
Carmen Miranda
Benny Goodman

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dorita (Carmen Miranda), meneuse de revue brésilienne, est la vedette d'un show à succès au "Club New-Yorker". Un jeune sergent de l'armée américaine y tombe amoureux d'une des chanteuses de la revue (Alice Faye), avant de devoir partir en mission. Suite à un quiproquo, celle-ci pense que le jeune homme la trompe, mais sa rivale se révélera finalement n'être qu'une simple amie d'enfance, et tout s'arrange à la fin...

Film où le scénario léger n'est que le prétexte à relier une scène musicale à l'autre, "Banana Split" ("The Gang's all there" en VO, qu'on pourrait traduire par "Toute la bande est là") est cependant d'une très haute tenue artistique, avec des numéros chorégraphiés typiques des années 1940, aux costumes somptueux et aux très nombreux figurants, sur des morceaux de jazz dirigés par le célèbre chef Benny Goodman. Certains truquages préfigurent même les films de science-fiction des années 1950 et 60.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Carmen Miranda, véritable vedette du film, était présentée au public comme une star brésilienne, alors qu'elle est portugaise. Il faut dire que l'Amérique du Sud était très à la mode en 1943, notamment parce que les USA en guerre avaient besoin de bonnes relations commerciales avec ces pays riches en matières premières. Le film s'ouvre d'ailleurs sur une scène portuaire, où un navire nommé "Brazil" débarque des fruits exotiques.

Le style survolté et ultra-coloré de Carmen Miranda correspondait tout-à-fait il est vrai à l'image qu'avaient les américain du Brésil, image très proche de celle développée par exemple dans Les Trois Caballeros, où la scène présentant la ville brésilienne de Bahia est d'ailleurs jouée par la propre sœur de Carmen Miranda.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]