Politique de bon voisinage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dictateur brésilien Getúlio Vargas (à gauche) et US President Franklin Delano Roosevelt (à droite) en 1936

La politique de bon voisinage (en anglais : Good Neighbor policy) constitue l'un des volets de la politique étrangère des États-Unis sous la présidence de Franklin Delano Roosevelt. Elle vise à réduire les interventions américaines dans les affaires intérieures des pays d'Amérique latine pendant les années 1930.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le président démocrate Roosevelt, élu à la fin de l'année 1932, inaugure la « politique de bon voisinage » avec l'Amérique latine. Washington décide de rompre avec la doctrine Monroe qui prévalait depuis 1823 et qui légitimait l'influence américaine sur le sud du continent. La politique de bon voisinage apparaît également en contradiction avec le principe wilsonien de croisade pour la démocratie, qui nécessitait des interventions militaires, ou le refus de reconnaître certains régimes latino-américains[1].

En décembre 1933, il signe la Convention de Montevideo sur les Droits et Devoirs des États, et renonce au droit d'ingérence unilatérale dans les affaires sud-américaines[2].

En 1934, Roosevelt fait abroger l'amendement Platt qui permettait à Washington d'intervenir dans les affaires intérieures de la République de Cuba[3]. Les États-Unis abandonnent le protectorat sur Cuba issu de la Guerre contre l’Espagne. Enfin, les Marines quittent Haïti la même année.

En 1936, c'est le droit d'intervention au Panama qui est aboli, mettant au fin au protectorat américain sur ce pays.

En 1938, l'administration américaine laisse le président mexicain Lázaro Cárdenas del Río nationaliser le secteur du pétrole[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Dabène, L'Amérique latine contemporaine, Paris, Armand Colin, 5e édition, 2003, (ISBN 2200265530), p.54
  2. William E. Leuchtenberg, Franklin D. Roosevelt and the New Deal, 1932–1940, Harper Perennial, New York, 1963, pp.203–210
  3. André Kaspi, Franklin Roosevelt, Paris, Fayard, 1988, (ISBN 2213022038), p.360-361
  4. Olivier Dabène, L'Amérique latine contemporaine, Paris, Armand Colin, 5e édition, 2003, (ISBN 2200265530), p.86

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • LaFeber, Walter. The American Age: U.S. Foreign Policy at Home and Abroad, 1750 to Present, 2nd ed. NY: Norton, 1994.
  • Norton, Mary Beth. A People and a Nation: A History of the United States. 7th ed. Boston: Houghton Mifflin, 2005.