Automan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Automan

Titre original Automan
Genre Série de science-fiction
Création Glen A. Larson
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 13
Durée 1 × 90 minutes
12 × 45 minutes
Diff. originale 15 décembre 19832 avril 1984

Automan est une série télévisée américaine en 1 pilote de 90 minutes et 12 épisodes de 45 minutes, créée par Glen A. Larson et diffusée entre le 15 décembre 1983 et le 2 avril 1984 sur le réseau ABC. En France, la série a été diffusée à partir du 25 décembre 1987 sur La Cinq[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série d'aventures teintée d'humour discret met en scène Walter Nebicher, un jeune officier de police et génie de l'informatique un peu timide et craintif, qui vient de mettre au point un programme informatique d'intelligence artificielle de lutte contre le crime qui génère un hologramme baptisé "Automan" capable de quitter la nuit le monde informatique pour combattre le crime. Dans le monde réel, Automan prend l'apparence d'un agent du gouvernement du nom d'"Otto J. Mann".

Automan doit tout d'abord aider la police de Los Angeles à résoudre une mystérieuse affaire de disparition de plusieurs personnes appartenant à de grands organismes. Grâce à l'informatique dont est doté Automan, les enquêteurs découvrent rapidement que les ravisseurs opèrent sous le couvert d'une société écran tout à fait respectable offrant des services de sécurité de toutes natures. En fait, les responsables de cette organisation kidnappent les jeunes scientifiques et les font travailler contre leur gré dans un luxueux camp de prisonniers installé dans les Alpes suisses.

Les deux hommes, dont le contraste dans la série est une source constante d'effets comiques, vont se livrer ensemble à des opérations de lutte du bien contre le mal. Ils sont aidés dans cette tâche par une voiture virtuelle (et susceptible donc d'accélérations spectaculaires) ainsi que d'un élément électronique nommé le curseur qui permet entre autres de matérialiser à la demande les objets nécessaires à l'action (par exemple un matelas qui sauve la vie d'un « méchant » tombé à terre depuis une fenêtre).

Dans le générique de fin, le curseur est indiqué comme jouant son propre rôle. La série n'est pas dépourvue de second degré.

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Automan (Pilot)
  2. Le Complot (Staying Alive While Running a High Flashdance Fever)
  3. Le Maître du Jeu (The Great Pretender)
  4. Premier Baiser (Ships in the Night)
  5. Un Amour de Puce (Unreasonable Facsimile)
  6. Un Flic Extralucide (Flashes & Ashes)
  7. La Guerre des Ordinateurs (The Biggest Game in Town)
  8. Les Renégats (Renegade Run)
  9. Un Nouveau Depart (Murder MTV)
  10. Silence, on tue (Murder, Take One)
  11. La Bague (Zippers)
  12. Le Vengeur Masqué (Death by Design)
  13. Club Dix (Club Ten)

Anecdotes[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Automan sort le 2 juillet 2012 en coffret intégrale 4 DVD en Zone 2 langue anglais au Royaume-Uni.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]