Assurnazirpal II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Assurnazirpal II, roi d’Assyrie de 883 à 859 av. J.-C. (Aššur-nātsir-apli), il étend son royaume vers le haut Tigre et au sud au-delà du petit Zab, puis mène des campagnes en Syrie. En contrôlant Karkemish (878 av. J.-C.), il établit une tête de pont sur la Méditerranée.

Il fonde une nouvelle capitale à Kalhu (Nimrud) en 878 av. J.-C.. À sa mort, l’Assyrie a récupéré tous les territoires entre Tigre et Euphrate qui avaient formé la base du royaume de Haute-Mésopotamie à l’époque de Shamshi-Adad Ier.

Les campagnes annuelles d’Assurnazirpal sont particulièrement sanglantes et cruelles : empalements, pyramides de têtes coupées, populations brûlées vives, dirigeants vaincus écorchés vifs. Cette cruauté devient un véritable mode de gouvernement et le pillage, la déportation et l’imposition des vaincus permettent d’accroître le potentiel économique de l’Assyrie. Cette politique implique des armées légères et rapides ; l’objectif n’est pas de prendre des villes, mais seulement de contraindre les populations à payer un tribut pour voir partir l’ennemi. Cependant l’occupation de territoires de plus en plus grands conduit à transformer la tactique de harcèlement en entreprise offensive avec maintien d’éléments armés dans les territoires conquis.

À partir du règne d’Assurnazirpal II, le style des inscriptions royales marque un changement important : une quarantaine de lignes est nécessaire au roi pour commencer ses annales ; il est « le roi de tous les princes », le seigneur des seigneurs », etc. Il apparaît une conception nouvelle du pouvoir royal qui tend à la domination universelle.

Salmanazar III lui succède en 858 av. J.-C..


Précédé par Assurnazirpal II Suivi par
Tukulti-Ninurta II
Sargon II and dignitary.jpg
Rois d'Assyrie
884 - 859 av. J.-C.
Salmanazar III


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :