Argentinosaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Argentinosaurus, découvert en Argentine en 1989, il est l'un des plus grands dinosaures jamais découvert[1] (haut comme un bâtiment de six étages et long comme trois autobus). Aussi long qu'Ultrasauros, il ne dépasse toutefois pas Seismosaurus et Supersaurus, les deux plus longs dinosaures à ce jour découverts.

Les restes trouvés se limitant à quelques rares ossements, morceaux de vertèbre et un péroné, les estimations de sa taille sont entachées d'une marge d'erreur importante.

Comparaison des plus grands sauropodes. Amphicoelias fragillimus en rouge : les fragments sont trop incomplets pour estimer véritablement sa taille. Sauroposeidon en bleu : environ 30 m de long et 18 m de haut, le plus haut dinosaure à ce jour découvert. Argentinosaurus en violet : fut le plus lourd dinosaure connu et l'un des plus long avec 30 m pour un poids de 80 à 100 tonnes. Supersaurus et Seismosaurus (ou Diplodocus hallorum) en vert et en orange : les deux plus long dinosaures à ce jour découvert, environ 40 m chacun.

Il se pourrait que le record de taille soit détenu par un nouveau sauropode découvert en 2011 à Angeac, en France et non encore identifié ni nommé. Vieux de 130 millions d'années (Crétacé), son fémur mesure 2,20 m et son métacarpien 53 cm. Sa taille est pour l'instant évaluée à 40 mètres et sa masse - selon les critères actuels, qui révisent à la baisse les masses calculées les précédentes décennies - à 50 tonnes[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Argentino : argentin et saurus : saurien, soit, littéralement, lézard (dinosaure) d'Argentine.

Description[modifier | modifier le code]

  • Époque : fin du Crétacé
  • Hauteur : 8 mètres[réf. nécessaire]
  • Longueur : 30 mètres[3]
  • Masse : 20 tonnes (préalablement estimée entre 80 et 100 tonnes)[4]
  • Habitat : Argentine (Neuquen)
  • Régime alimentaire : Herbivore

Systématique[modifier | modifier le code]

À ce jour, il n'en existe qu'une espèce : Argentinosaurus huinculensis (Bonaparte & Coria, 1993).

  • MCF PVPH-1: vertèbres (1,30 m), tibia (1,55 m).

En 2005, Kristi Curry Rogers l'a classé parmi les Opisthocoelicaudiinae.

Paléobiologie[modifier | modifier le code]

Comme les autres sauropodes géants, Argentinosaurus devait vivre en troupeau et migrer constamment en quête de nourriture. Il se nourrissait exclusivement de feuilles de conifères grâce à sa taille gigantesque[réf. nécessaire].

D'après Kristi Curry Rogers, la masse d'Argentinosaurus devait probablement croître d'environ 50 kilogrammes par jour à l'adolescence (le développement maximal des grands sauropodes est estimé à 56 kg/j).[citation nécessaire]

Sa masse adulte devait avoisiner 18 tonnes[5].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Documentaire Dinosaures géants de Patagonie
  2. Un super poids lourd gobeur de feuilles, Science et Avenir n° 789, octobre 2012, p 58.
  3. David Burnie, L'encyclopédie des dinosaures, Rouge & Or, Chine, 2005, p. 88
  4. David Burnie, L'encyclopédie des dinosaures, op. cit., p. 88
  5. http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/paleontologie/d/les-dinosaures-etaient-moins-massifs-quon-ne-le-pensait_19801/