Opisthocoelicaudia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Opisthicoelicaudia (découvert en 1965 dans le désert de Gobi et décrit en 1977 par Borsuk-Bialynicka) est un genre de dinosaure sauropode titanosaurien qui vivait au Crétacé supérieur il y a 75 à 65 millions d'années dans ce qui est maintenant la Mongolie.

Une espèce a été décrite, l'espèce type : Opisthocoelicaudia skarzynskii.

La façon dont les vertèbres de la queue s'imbriquent les unes dans les autres différencie Opisthocoelicaudia des autres sauropodes connus. En général, les vertèbres d'un sauropode sont creusées sur le devant (c'est-à-dire qu'elles sont concaves vers la tête de l'animal), et elles s'emboîtent vers l'avant. Mais les vertèbres caudales d'Opisthocoelicaudia sont concaves sur l'arrière et se soudent vers l'extrémité de la queue. D'où son nom qui signifie « os de la queue creusé à l'arrière ». C'est cette particularité qui donne de la puissance et de la rigidité à la queue de l'animal. Ce sauropode mesurait 12 mètres de long et était presque aussi haut qu'une girafe. Sa queue, courte et raide, lui servait de support et il déambulait lourdement sur ses pattes épaisses et trapues. On a retrouvé son squelette, sans tête ni cou, dans le désert de Gobi. Sur une de ces pattes, des marques de dents ont été découvertes, probablement dues à un dinosaure s'étant repu de son cadavre.

  • Époque: Crétacé supérieur (Campanien-Maastrichtien)
  • Taille: 12 m de long, 4,9 m de haut, 30 tonnes
  • Habitat: Mongolie (climat chaud)
  • Régime alimentaire: herbivore (environ 65 kg par jour)


Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]