Araucaria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le genre Araucaria est l'un des trois genres de la famille des Araucariacées. Le genre doit son nom à la région d'Araucanie au Chili dont sont originaires deux espèces du genre.

Ce sont des arbres voisins des pins aux feuilles en aiguilles ou en écailles triangulaires leur donnant un aspect tout à fait particulier. Autrefois très populaire comme arbre ornemental dans les jardins publics ou particulier en Europe, il est tombé en désuétude au cours de ces dernières années.

Distribution géographique[modifier | modifier le code]

C'est à l'époque du Gondwana que le genre Araucaria a atteint son maximum d'expansion, dans une zone comprise entre le 20e degré de latitude nord et le 60e degré de latitude sud; les fossiles découverts en Inde, en Afrique, en Amérique et en Australie en témoignent[1].

L'aire de répartition des représentants actuels, beaucoup plus restreinte, se confine aux régions suivantes :

Ce qui porte à 19 le total des espèces actuelles présentes à travers le monde.

Classification[modifier | modifier le code]

Section Araucaria[modifier | modifier le code]

Section Eutacta[modifier | modifier le code]

En Nouvelle Calédonie[modifier | modifier le code]

Les Araucarias se caractérisent, dans cette île, par une répartition géographique relique qui comprend les zones côtières, les formations climatiques de basse et de moyenne altitude et certains sommets au-dessus de 1 000 m.

Ce sont des espèces grégaires qui, cependant, ne forment jamais de massifs forestiers denses. Bien au contraire, elles fuient les espèces environnantes plus compétitives[2], en colonisant en population clairsemée les pentes escarpées et ensoleillées des thalwegs et les crêtes sommitales.

L'araucaria comme arbre ornemental en ville[modifier | modifier le code]

Une branche d'araucaria

En ville, les vieux araucarias ont parfois une apparence étrange, en raison des nombreux rameaux développés en réaction à la pollution atmosphérique. Si un arbre abîmé ne produit plus suffisamment de nouvelles pousses pour remplacer les branches perdues, il faut déterminer si l'élagage en vaut la peine. Dans certains cas, il est préférable d'abattre un arbre endommagé. Un araucaria peut atteindre 30 mètres après 30 ans. Les branches composées de centaines d'épines très pointues l'ont fait surnommer le « désespoir des singes ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aubreville, 1965, 1973
  2. AUBREVILLE, 1965,1973

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :