Application de la peine de mort dans le Mississippi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Peine de mort aux États-Unis.
Map of USA MS.svg

Le Mississippi utilisa la pendaison comme méthode de mise à mort jusqu'en 1940, date à laquelle la potence fut remplacée par la chaise électrique jusqu'en 1954, la chambre à gaz se substitua à l'électrocution jusqu'en 1989. L'injection létale étant depuis 1984 le mode légal d'exécution, la possibilité d’être exécuté par chambre à gaz a été supprimée en 2002.

Sur 10 condamnés exécutés dans le Mississippi, 4 l'ont été dans la chambre à gaz dans les années 1980 et 6 par injection létale dans les années 2000, dont Dale Leo Bishop[1] qui appela à voter pour Barack Obama lors de sa dernière déclaration, affirmant que « lui et son équipe préparent en coulisse la fin de la peine de mort ». C'est également dans cet État qu'a eu lieu l'exécution de la personne la plus âgée depuis le rétablissement de la peine de mort, celle de John B. Nixon qui avait 77 ans.

La peine de mort est encourue pour détournement d'avion et trahison en plus du meurtre aggravé et jusqu'en 1998 le viol sur mineur de 14 par un majeur emportait la peine de mort[Note 1] Les dates d'exécution sont fixées par la Cour suprême et le gouverneur a le droit de faire grâce.

Les exécutions ont lieu à Parchman à 18 heures.

Le Mississippi State Penitentiary (MSP) est la seule prison habilitée a appliquer la peine de mort au Mississippi, le couloir de la mort pour les hommes et la chambre d'exécution s’y trouvent. Le couloir de la mort pour les femmes est situé dans Central Mississippi Correctional Facility (CMCF)[2].

En janvier 2012, il y a 57 prisonniers dans les couloirs de la mort au Mississippi[3].

Crimes capitaux[modifier | modifier le code]

Le viol sur mineur de 14 ans par un majeur (Capital rape) n'est plus un crime capital depuis 1998[Note 1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cf. l'ancienne et la nouvelle version du Miss. Code 97-3-65 et le Senate Bill 2022 de la session 1998.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Le cas Dale Leo Bishop
  2. "Division of Institutions State Prisons." Mississippi Department of Corrections. Consulté le 3 novembre 2010.
  3. http://www.mdoc.state.ms.us/death_row_inmates.htm