Apollodore de Damas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Apollodore.
L'architecte et ingénieur grec Apollodore de Damas, buste datant d'environ 130/140 reposant à la Glyptothèque de Munich.

Apollodore de Damas, en grec Ἀπολλόδωρος était un architecte, ingénieur, dessinateur et sculpteur grec né à Damas, province de Syrie (empire romain), entre 50 et 60 après J.-C. et décédé en 129 ou 130.

Il fut appelé à Rome par l'empereur Trajan en 92[réf. nécessaire]. Il resta ingénieur et architecte de l'empereur jusqu'à la mort de ce dernier en 117. Il était aussi sculpteur et auteur de traités techniques, notamment sur les machines de guerre.

Il fut le plus éminent architecte de l'empire romain de son temps.

Selon la tradition, l'empereur Hadrien l'aurait condamné à mort pour s'être moqué de plans qu'il avait élaborés.

Ses œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Le pont sur le Danube

Il fut l'architecte de nombreux bâtiments publics :

  • L'Odéon (106), à Rome, qui était une salle de concert ronde.
  • Les Thermes de Trajan qui s'étendaient sur tout l'actuel Parc des Thermes, comprenaient, outre les bains, des espaces réservés pour les exercices physiques, les activités culturelles avec deux bibliothèques, et les loisirs. Édifiés sur l'emplacement de la Domus Aurea, la construction des thermes en a ipso facto enterré une partie, ce qui a permis d'en dégager récemment certains éléments.