Pont de Trajan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

44° 37′ 26″ N 22° 40′ 01″ E / 44.623769, 22.66705 ()

Vestiges du pont, rive gauche, à Drobeta Turnu-Severin.
Bas-relief de la colonne Trajane, montrant le pont à tablier de charpente segmentaire et les piles en maçonnerie. Au premier plan, l'empereur préside à un sacrifice.

Le pont de Trajan ou pont des Portes de fer est un ancien pont romain, situé sur le cours inférieur du Danube, à l'est des Portes de Fer, près des villes modernes de Drobeta Turnu-Severin en Roumanie et Kladovo en Serbie.

Le pont a été construit par l'architecte grec Apollodore de Damas pour le déploiement de troupes romaines dans les Guerres daciques en 105. Pendant plus d'un millier d'années, il a été le plus long pont du monde.

Structure[modifier | modifier le code]

C'est un pont mixte à arcs segmentaires, dont les piles de maçonnerie supportent des arcs et un tablier en charpente, avec des travées de 57 m, pour une longueur totale de 1 135 m, une hauteur de 45 m et une largeur de 20 m.

Vestiges du pont[modifier | modifier le code]

Plusieurs piles du pont de Trajan subsistent sur les deux rives. Côté roumain, les vestiges du pont voisinent avec ceux du camp romain, à proximité de l'actuel musée de Drobeta.

Sur la rive serbe, les vestiges des piles se trouvent aujourd'hui intégrés, comme la Table de Trajan et des vestiges de la voie romaine établie par l'empereur Trajan, dans le parc national de Đerdap.

Reconstitution du pont de Trajan

Sur les autres projets Wikimedia :