Anish Giri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anish Giri

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Anish Giri (2013)

Naissance 28 juin 1994 (20 ans)
Saint-Pétersbourg, Russie
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Profession
Joueur d'échecs
Distinctions

Anish Giri, né le 28 juin 1994 à Saint-Pétersbourg, est un joueur d'échecs qui réside aux Pays-Bas. Il a obtenu la dernière norme nécessaire pour le titre de grand maître international le 30 janvier 2009 à 14 ans, 7 mois et 2 jours[1]. Il a terminé deuxième du tournoi de Wijk aan Zee en janvier 2014, ex æquo avec Sergueï Kariakine.

Au 1er octobre 2014, son classement Elo est 2 768 points, ce qui en fait le 7e joueur mondial, le numéro 1 hollandais et le 1er junior mondial[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Anish Giri est né d'un père népalais et d'une mère russe. Il joue officiellement pour les Pays-Bas, son pays de résidence[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En septembre 2009, Giri devient le plus jeune champion des Pays-Bas de l'histoire[3].

En janvier 2010, il remporte le tournoi de Wijk aan Zee B devant Arkadij Naiditsch et Ni Hua[4]. Il joue pendant la saison 2009/2010 pour deux équipes, la SK Turm Emsdetten dans la Bundesliga allemande et Châlons-en-Champagne dans le TOP 16 français, qui a remporté le trophée au départage face à Évry.

En mai 2010, il remporte le 18e Tournoi Sigeman & Co à Malmö en Suède par 4,5/5 réalisant une performance Elo de 2 920.

Son premier grand succès est sa victoire au 54e tournoi de Reggio Emilia double ronde où il gagne avec 6/10 (+4 =4 -2) dans un système de Sofia. Il est suivi de très près par Hikaru Nakamura, Alexander Morozevitch et Fabiano Caruana avec 5.5/10 (+4 =3 -3).

En juillet 2012 il remporte pour la troisième fois le Championnat d'échecs des Pays-Bas (en) comme en 2009 et 2011.

En 2014 il participe à l'Olympiade d'échecs de 2014 à Tromsø dans l'équipe représentant les Pays-Bas qui termine 12e[5]. Il y gagne la médaille de bronze du premier échiquier[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Anish Giri, 14, makes his final GM norm » (consulté le 2 février 2010)
  2. (en) Fiche de Anish Giri sur le site de la FIDE
  3. « Anish Giri: “Every opponent was strong and tough” » (consulté le 2 février 2010)
  4. « Magnus Carlsen wins Wijk aan Zee 2010 » (consulté le 2 février 2010)
  5. (en) « Classement final », sur Olympiade de Tromsø,‎ 2014 (consulté le 21 août 2014)
  6. « 41e Olympiade d'échecs : Ronde 11 », Europe Échecs,‎ 16 août 2014 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liste des 5 premiers juniors mondiaux au 1er septembre 2014
Rang Ancien
rang
Nom Nation Classement Elo Né en Rang
mondial
1 (1) Anish Giri Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 758 1994 11
2 (2) Richárd Rapport Drapeau de la Hongrie Hongrie 2 713 1996 35
3 (3) Yu Yangyi Drapeau de la République populaire de Chine Chine 2 700 1994 47
4 (4) Vladimir Fedosseïev Drapeau de la Russie Russie 2 677 1995 65
5 (5) Hou Yifan Drapeau de la République populaire de Chine Chine 2 663 1994 87

Moyenne Elo :

Source : (en) Top100 Juniors sur fide.com.


Liste des 10 premiers mondiaux au 1er octobre 2014
Rang Ancien
rang
Nom Nation Classement Elo (variation) Parties
jouées
Né en
1 1 Magnus Carlsen Drapeau de la Norvège Norvège 2 863 −7 10 1990
2 3 Fabiano Caruana Drapeau de l'Italie Italie 2 844 +43 16 1992
3 6 Veselin Topalov Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 2 800 +16 0 1975
4 4 Aleksandr Grichtchouk Drapeau de la Russie Russie 2 797 +8 6 1983
5 2 Levon Aronian Drapeau de l'Arménie Arménie 2 793 −11 10 1982
6 5 Viswanathan Anand Drapeau de l'Inde Inde 2 785 (=) 0 1969
7 11 Anish Giri Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 768 +10 14 1994
8 8 Sergueï Kariakine Drapeau de la Russie Russie 2 767 −10 5 1990
9 7 Hikaru Nakamura Drapeau des États-Unis États-Unis 2 764 −18 0 1987
10 12 Shakhriyar Mamedyarov Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan 2 764 +8 11 1985

Cette liste est établie tous les mois et les variations concernent la différence avec la liste du 1er septembre 2014.
Source : (en) Top100 Hommes sur fide.com.