Andrew Latimer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Latimer.

Andrew Latimer

Description de l'image  Andy Latimer.jpg.
Informations générales
Naissance 17 mai 1949 (65 ans)
Guildford, Surrey, Angleterre
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock progressif
Instruments Basse, guitare, piano, claviers
Années actives depuis 1964
Labels MCA Records
Camel Productions
Decca Records
Site officiel CamelProductions.com

Andrew Latimer (né le 17 mai 1949 à Guildford, Surrey, Royaume-Uni) est l'un des fondateurs du groupe de rock progressif Camel, avec Peter Bardens et Andy Ward.

Camel est un des groupes phares de l'Ecole de Canterbury, "école" de rock qui a permis l'émergence de très nombreux et célèbres musiciens et groupes de rock progressif à la fin des années 1960 et au début des années 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andrew Latimer est essentiellement guitariste, chanteur, claviériste et flûtiste. Non content d'être un très grand musicien c'est un chanteur à la voix chaude et riche suscitant l'émotion.

Son style de jeu de guitare est mélodique, élégant et très riche en émotions, alternant des styles langoureux et passionnés avec des moments puissants et rythmés. Sa musique peut souvent être classée dans le genre new age autant que dans le rock progressif, avec l'écriture de véritable concept-albums comme The Snow Goose (entièrement instrumental), Nude (presque entièrement instrumental), ou Dust and Dreams (les deux tiers entièrement instrumentaux), albums dont il avait assuré la composition quasi-intégralement seul. La très grande qualité harmonique et mélodique de ses compositions le font considérer depuis toujours comme un excellent compositeur, et occasionnellement un très fin parolier. Son groupe Camel et lui ont été quelque peu noyés dans le grand nombre de groupes de rock progressif de cette période des années 1970. Le guitariste Steve Rothery du groupe Marillion le cite comme l'une de ses influences majeures.

La guitare de prédilection d'Andrew Latimer est une Gibson Les Paul, mais il joue aussi sur Fender Stratocaster et d'autres guitares, y compris acoustiques. Depuis les années 1990 il joue également avec une Gibson Burny Super Grade qui est une réédition en 1981 d'un modèle de légende de Gibson Les Paul de la fin des années 1950. Ses amplificateurs sont des Fender, des Vox et des Marshall.

Il a fondé une maison de production nommée Camel Productions qui a publié les albums de Camel depuis 1990 : Dust and Dreams (1991), Harbour of Tears (1996), Rajaz (1999), A Nod and a Wink (2002) ainsi que des compilations et des enregistrements très anciens inédits publiés tardivement. Le groupe Camel n'ayant pas été dissous non plus que la société Camel Productions, des futurs albums entièrement nouveaux et originaux de Camel peuvent encore sortir dans l'avenir...

En mai 2007, Susan Hoover, l'épouse d'Andrew, a annoncé aux fans de Camel via le site web du groupe qu'Andrew souffrait depuis 1992 d'une grave maladie du sang, la Polycythaemia vera, maladie qui a lentement évolué au fil des années en myélofibrose (augmentation du contenu collagène de la moelle osseuse) nécessitant maintenant une impérative transplantation de moëlle osseuse. L'évolution de cette maladie depuis les années 1990 a été la principale raison de la réduction progressive de son activité et de celle de Camel au fil des années.

Fin 2007, quelques mois après l'annonce de Susan Hoover, Andrew a enfin reçu une transplantation de moëlle osseuse. Il est sorti de l'hôpital presque un an plus tard, en septembre 2008. Depuis, il récupère son énergie et envisage très sérieusement une reprise de l'activité de Camel... et projette même une future petite tournée de concerts en Europe.

En septembre 2010, Susan Hoover a annoncé sur le site web de Camel Productions qu'un nouvel album est en cours d'étude, Andrew Latimer et le batteur Denis Clément travaillant actuellement à la composition de nouveaux morceaux[1]. Andrew Latimer a aussi participé à un nouvel album de son ami David Minasian, Random Acts of Beauty sorti en août 2010, jouant la partie guitare solo de deux morceaux ainsi que le chant dans le premier morceau.

Andrew Latimer a très peu joué en dehors de Camel. Outre l'album de David Minasian en 2010 ci-dessus, il est utile de noter qu'il fit en 1987 une remarquable participation au premier album de Denis Quinn, Open Secret, jouant un très long solo de guitare au titre de Soldier of Love, long morceau new age très langoureux et très progressif de 6 minutes qui rappelle très fortement un de ses chef-d'œuvre les plus célèbres, le très long (plus de 10 minutes) morceau solo Ice de l'album de Camel I can see your house from here sorti en 1979.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.camelproductions.com/news.html#3