Andy Ward (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ward.

Andy Ward

Nom de naissance Andrew John Ward
Naissance 28 septembre 1952 (62 ans)
Epsom, Surrey, Angleterre
Genre musical Rock progressif
Instruments Batterie

Andy Ward, de son vrai nom Andrew John Ward, est un batteur anglais, né le 28 septembre 1952 à Epsom dans le comté de Surrey (Angleterre). Ayant joué dans une multitude de groupes, il reste connu pour avoir été le batteur du groupe de rock progressif Camel, de 1970 à 1983.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une enfance passé à Epsom, Andrew Ward quitte le Surrey pour Londres, à le recherche de musiciens, ayant déjà l'intention de fonder un groupe dès la sortie de l'école. Il crée alors, en 1970, avec le guitariste Andrew Latimer et le bassiste Doug Ferguson, un groupe de blues-rock, The Brew, qui devient Peter Barden’s On, après l'arrivée du claviériste Peter Bardens. Délaissant le blues, le groupe s'oriente dorénavant vers le rock progressif et opte pour un nom plus évocateur, Camel, qui deviendra un des groupes les plus importants des années 1970.

En 1981, Andy Ward se blesse à la main gauche, l'empêchant de jouer pendant plusieurs mois. Alors que l'intérim est assuré par Stuart Tosh, il sombre dans l'alcoolisme et dépression, sa main ne guérissant toujours pas. Il ne quitte "officiellement" le groupe qu'en 1983.

Fin 1983, un jeune groupe prometteur, Marillion, chef de file du mouvement néo-prog recherche un batteur, suite au remerciement de Mick Pointer. Andy Ward est alors engagé, sans réelle audition, sa renommée parlant pour lui. Il participe à la tournée aux États-Unis et au clip de Garden Party. N'étant pas parvenu à se guérir, il est renvoyé la même année pour ses abus d'alcool.

Il décide alors d'entamer une cure de désintoxication pendant deux ans. Il ne réapparaît qu'en 1985 avec l'album Tea for the Hydra d'Adrian Shaw. Depuis, il a joué dans de nombreux groupes. Il a notamment travaillé avec Richard Sinclair ou encore avec le groupe Mirage ou bien Chrys&themums.

Discographie[modifier | modifier le code]

Camel

  • Camel (1973)
  • Mirage (1974)
  • The Snow Goose (1974)
  • Moonmadness (1976)
  • Raindances (1977)
  • Breathless (1978)
  • I Can See Your House From Here (1979)
  • Nude (1981)

Adrian Shaw

  • Tea for the Hydra (1985)

Skaboosh

  • Freetown (1988)

Todd Dillingham

  • Wilde Canterbury Dream (1991)

Bevis Frond

  • Sprawl (1994)
  • Superseeder (1995)
  • Valedictory Songs (1998)
  • What Did for the Dinosaurs (2002)

Mirage

  • Live (1994)

Yukio Yung

  • Goodbye Pork Pie Brain (1995)
  • Hello Pulsing Vein (1995)
  • Mostly Water (1996)

Richard Sinclair

  • Caravan of Dreams (1996)
  • R.S.V.P. (1997)

The Deviants

  • The Deviants Have Left the Planet (1997)

Country Joe McDonald

  • Eat Flowers and Kiss Babies (1998)

Chrys&themums

  • The Baby’s Head (1999)

Steve Adams

  • Vertigo (1999)

Anton Barbeau

  • King of Missouri (2002)

Hugh Hopper

  • In a Dubious Manner (2003)

Liens externes[modifier | modifier le code]