Andres Serrano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Andres Serrano

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Andres Serrano en 2011

Nom de naissance Andres Serrano
Naissance 15 août 1950
New York
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Activités photographe
Mouvement artistique photographie contemporaine réaliste

Œuvres réputées

Piss Christ, The Morgue

Andres Serrano, né le 15 août 1950 à New York, est un photographe contemporain américain connu principalement pour ses photos et portraits de corps.

Biographie[modifier | modifier le code]

La famille d'Andres Serrano est d'origine hondurienne et afro-cubaine. Le jeune homme est élevé dans un strict environnement religieux catholique. De 1967 à 1969, il suit des études d'art à la Brooklyn Museum Art School. Travaillant et vivant à New York, il présente sa première exposition importante en 1985. Son travail, sous forme de séries photographiques, s'intéresse essentiellement aux problèmes sociaux et aux questions liées au sexe et à la religion.

En 1991, la série de photographies The Morgue, basée sur des détails de corps de cadavres, se situe en relation avec la fascination de la mort présente dans le romantisme du XIXe siècle, et en particulier les œuvres de Théodore Géricault, dont la série s'inspire[1]. À ce titre Serrano déclare : « J'utilise la photographie comme un peintre utilise sa toile »[2].

Expositions, polémiques et vandalisme[modifier | modifier le code]

En 2001, le Barbican Arts Centre de Londres consacre à Serrano une importante rétrospective, de même que la collection Lambert à Avignon en 2006.

Quelques œuvres de Serrano ont suscité des réactions de rejet, notamment dans les milieux catholiques et d'extrême droite. Peu après sa réalisation, la photographie Piss Christ entraîne, en 1989, de violentes polémiques aux États-Unis (en raison d'une bourse d'État, une National Endowment for the Arts Grant, que l'artiste avait obtenu pour son travail quelques années auparavant[3]) ainsi que dans d'autres pays où elle est exposée. Le 17 avril 2011, après une importante campagne de protestation menée, notamment, par des parlementaires UMP et l'archevêché d'Avignon, un autre tirage de Piss Christ est vandalisé lors d'une exposition à la collection Lambert[4].

Article détaillé : Piss Christ#Controverses.

En octobre 2007, plusieurs œuvres de Serrano sont vandalisées dans une galerie d'art de Lundl, en Suède, par un groupe se réclamant de mouvements néo-nazis[5].

Principales œuvres majeures et séries[modifier | modifier le code]

  • 1985 : The Church
  • 1987 : Piss Christ
  • 1990 : KKK et Nomades
  • 1991 : The Morgue
  • 1994 : Budapest
  • 1995 : Aids
  • 1997 : History of Sex

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Arasse, The Morgue, éd. La Tête d'obsidienne, 1993
  • Andres Serrano, Le Sommeil de la surface, Actes Sud, 1994

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Edward Lucie-Smith, Les Arts au XXe siècle, éditions Könemann, Cologne, 1999, p. 382 (ISBN 3-8290-1718-9).
  2. Petit Dictionnaire des artistes contemporain, éditions Larousse, Paris, 1996, (ISBN 2-03-511333-4), p. 286.
  3. (en) « Andres Serrano: Provocation And Spirituality » dans The New York Times du 8 décembre 1989.
  4. « Une photographie d'art controversée vandalisée à Avignon » dans Le Monde du 17 avril 2011.
  5. (en) « Gallery Vandals Destroy Photos » dans le New York Times du 9 octobre 2007.

Lien externe[modifier | modifier le code]