Alice Harnoncourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alice Harnoncourt, de son nom de jeune fille Alice Hoffelner, est née le 26 septembre 1930 à Vienne, en Autriche. Épouse du chef d’orchestre Nikolaus Harnoncourt, c’est une violoniste connue pour son jeu de violon baroque.

Famille[modifier | modifier le code]

Alice Harnoncourt est la fille de Léopold Hoffelner et de Gertrude Schönfelder. Le 27 juin 1953, elle épouse à Graz, le violoncelliste Nikolaus Harnoncourt, descendant, par sa mère, de l’archiduc Jean-Baptiste d'Autriche et de son épouse morganatique Anne Plochl[1].

De ce mariage naissent quatre enfants parmi lesquels on trouve :

  • Elisabeth (1954), comtesse de la Fontaine et d’Harnoncourt-Unverzagt, qui épouse, en 1981 Ernst-Jürgen von Magnus (1943)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alice Harnoncourt étudie la musique avec Josef Mertin.

Avant 1968, elle joue sur un violon Jakobus Stainer datant de 1658 puis, à partir de cette date, elle joue d’un violon de la région d’Absam datant de 1665. En plus du violon, Alice Harnoncourt joue du Pardessus de viole, de la viole et de la viole d'amour.

Avec son époux, elle fonde, en 1953, le Concentus Musicus Wien, dont elle est la principale violoniste jusqu’en 1968.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Monika Mertl, Alice et Nikolaus Harnoncourt, une biographie, traduit de l'allemand par Christian Labarre, Louvain-la-Neuve, Éditions Versant Sud, 2002. (ISBN 2-930358-09-2).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nicolas Enache, La Descendance de Marie-Thérèse de Habsbourg, reine de Hongrie et de Bohême, 1996, édité par L’Intermédiaire des chercheurs et curieux, page 266 (ISBN 2-908003-04-X).