Adam Hansen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hansen.
Adam Hansen
Image illustrative de l'article Adam Hansen
Au Tour Down Under 2009
Informations
Nom Adam Hansen
Date de naissance 11 mai 1981 (33 ans)
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Équipe actuelle Lotto-Belisol
Spécialité rouleur
Équipe amateur
2003
2004
2005
2006
Arbö-Merida-Graz
Corratec Austria-Arbö
Elk Haus-Simplon
Aposport Krone Linz
Équipe professionnelle
2007
01.2008-07.2008[n 1]
07.2008-12.2008[n 2]
01.2009-06.2009[n 3]
07.2009-12.2009[n 4]
2010
2011
2012-
T-Mobile
High Road
Columbia
Columbia-High Road
Columbia-HTC
HTC-Columbia
Omega Pharma-Lotto
Lotto-Belisol
Principales victoires
1 championnat

MaillotAustralia.PNG Champion d'Australie du contre-la-montre 2008
2 étapes dans les grands tours
Tour d'Italie (1 étape)

Tour d'Espagne (1 étape)

Adam Hansen est un coureur cycliste australien, né le 11 mai 1981 à Gold Coast près de Brisbane. Il est passé professionnel en 2007 dans l'équipe allemande T-Mobile, devenue High Road puis Columbia en 2008. Il a offert le premier succès sur route de l'équipe sous ce nouveau nom en devenant champion d'Australie du contre-la-montre en janvier 2008[1]. Il est membre de l'équipe Lotto-Belisol depuis 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Amateur, Hansen court pour diverses équipes autrichiennes comme Arbö-Merida-Graz, Corratec Austria-Arbö, Elk Haus-Simplon ou encore Aposport Krone Linz. Au sein de cette dernière équipe, Hansen se fait remarquer en remportant le GP Bradlo en Slovénie, ainsi que par quelques autres places d'honneur dans des courses de cette importance.

Il rejoint alors l'équipe T-Mobile où, même s'il obtient une sixième place au Samyn en 2007 puis par une deuxième place au Hel van het Mergelland en 2008, il s'impose surtout comme l'équipier des sprinteurs André Greipel et Mark Cavendish, ce qui lui permet de découvrir les trois grands tours au cours de ses deux premières années professionnelles. Hansen s'illustre cependant chaque année sur les championnats d'Australie en janvier. Ainsi, en 2008, il remporte le titre de champion d'Australie du contre-la-montre et termine deuxième de la course en ligne, puis troisième de celle-ci l'année suivante.

En 2008, il obtient également son premier podium sur une course de première catégorie, en terminant deuxième du Hel van het Mergelland. En 2010, il remporte également une étape du Ster Elektrotoer, ce qui lui permet d'en remporter le classement général. À la fin de cette saison, il suit son leader, André Greipel, dans l'équipe Omega Pharma-Lotto. Cette première saison est difficile pour lui : il découvre les classiques, qu'il trouve particulièrement difficiles, tandis que Greipel obtient des moins bons résultats, ce qu'Hansen attribue à une équipe plus faible que HTC-Columbia, qui contraint les poissons-pilotes comme lui à plus d'efforts tout au long de la course[2].

En 2012, il est le seul coureur du peloton à prendre part aux trois grands tours et à les terminer[3]. Il récidive l'année suivante et obtient son premier succès sur ce type de course en gagnant la septième étape du Tour d'Italie après une longue échappée dans des conditions pluvieuses[4].

En 2014, alors qu'il prend part une nouvelle fois aux trois grands tours, il s'impose lors de la dix-neuvième étape de la Vuelta. Auteur d'une attaque dans une légère montée à cinq kilomètres de l'arrivée, il parvient à ne pas être rattrapé par les équipes de sprinteurs fatiguées par les précédentes ascensions[5]. Il est sélectionné pour la course en ligne des championnats du monde[6].

Personnalité[modifier | modifier le code]

Hansen est aussi connu pour son humour et son auto-dérision. Lors de la préparation d'avant-saison 2013 de l'équipe Lotto-Belisol, il envoie sur twitter des photos dérisoires et amusantes de lui durant la préparation où il se moque de la fatigue grandissante au fil des jours de l'entrainement. On le voit notamment en train de s'affaler sur son lit d'hôtel, de dormir dans un ascenseur ou encore de s'écrouler de fatigue avec toute l'équipe sur la route d'entrainement[7]. Il recommence lors de la préparation d'avant-saison 2014 à Majorque où, cette fois-ci, on le voit en train de dormir dans une baignoire, de réfléchir à quelles jambes il va utiliser pour le lendemain ou encore où on voit son compteur lui dire "tu roules comme un grand-père"[8].

Lors du Tour de France 2013, Hansen a fait parler de lui sur les réseaux sociaux et sur les médias lorsque lui ainsi que le coureur allemand John Degenkolb, ont pris une bière que leur tenaient des supporteurs belges et néerlandais en pleine ascension de l'Alpe d'Huez[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

5 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

6 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

6 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2014
UCI World Tour 101e[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2008 au 4 juillet 2008
  2. Du 5 juillet 2008 au 31 décembre 2008
  3. Du 1er janvier 2009 au 30 juin 2009
  4. Du 1er juillet 2009 au 31 décembre 2009

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Hansen takes first national title », Cyclingnews, 10 janvier 2008.
  2. (en) « Hansen struggles in first year with Omega Pharma-Lotto », sur cyclingnews,‎ 13 octobre 2011
  3. Alexandre Mignot, « Adam Hansen a terminé les trois Grands Tours », sur cyclismactu.fr,‎ 12 septembre 2012
  4. (en) « Giro d'Italia: Lotto's Adam Hansen Wins Stage 7 », sur bicycling.com,‎ 10 mai 2013
  5. (en) « Vuelta : Adam Hansen (Lotto-Belisol) remporte la 19e étape », sur lequipe.fr,‎ 12 septembre 2014
  6. (en) « Australian squad for 2014 World Championships announced », sur cyclingnews.com,‎ 15 septembre 2014
  7. « Quand Hansen s'amuse en stage », sur lequipe.fr,‎ 17 décembre 2012
  8. « La dure vie d'Adam Hansen (Lotto-Belisol) », sur eurosport.fr,‎ 21/12/2013
  9. « Tour de France : des coureurs du grupetto ont pinté de la bière dans l'ascension de l'Alpe d'Huez », sur www.sudinfo.be,‎ 18 juillet 2013
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :