Aïn Tine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aïn Tine
Noms
Nom algérien عين التين
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Mila
Daïra Mila
Président de l'APC Noureddine Bouguetoucha
2007-2012
Code postal 43016 (Ain Tinn)
43039 (Azeba)
Code ONS 4325
Démographie
Population 7 780 hab. (2008[1])
Densité 204 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 23′ 48″ N 6° 19′ 30″ E / 36.3966563, 6.325035136° 23′ 48″ Nord 6° 19′ 30″ Est / 36.3966563, 6.3250351  
Altitude Min. 270 m – Max. 1 266 m
Superficie 38,22 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Mila.
Localisation de la commune dans la wilaya de Mila.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Aïn Tine

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Aïn Tine

Aïn Tine également typographié Aïn Tinn (anciennement Belfort) est une commune de la wilaya de Mila en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune de Aïn Mellouk est situé à l'Est de la wilaya de Mila à 12 km de la ville de Mila.

Communes limitrophes de Aïn Tine
Mila Mila Messaoud Boudjriou (Constantine)
Mila Aïn Tine Ibn Ziad (Constantine)
Sidi Khelifa Sidi Khelifa Ibn Ziad (Constantine)

Reliefs, géologie, hysrographie[modifier | modifier le code]

Le village de Aïn Tinn situé à 680 mètres d'altitude est surplombé par Djebel Lakhal qui culmine à 1266 mètres.

Lieux-dits, quartiers et hameaux[modifier | modifier le code]

La commune est composée de deux villages principaux, Aïn Tinn et Azeba Lotfi.

Hameaux : Douar Ben Zekri, Mechtat Ben Loucif, El Djiar.

Lieux-dits : Aïn Lagha, Bechra El Hamra, Retba, Draa Labiad, Oued Koton.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le centre de colonisation de Aïn Tinn est créé en 1874, il prendra ensuit le nom de Belfort une fois devenu une commune de plein exercice le 23 novembre 1880[2]. La commune sera intégrée à celle de Mila en mai 1963, avant de redevenir une commune en 1984.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1884 1892 1897 1902 1987 1998 2008
1 069 171 141 145 4 846 6 653 7 780
(Source : recensement [3],[4],[5],[6],[7],[8])


Économie[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une commune à vocation agricole mais plusieurs carrières d'agrégats existent aussi[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya de Mila : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/ark:/61561/ff452rqrri.num=20.geogname=A%C3%AFn+Tinn+%28Alg%C3%A9rie%29
  3. (en) Population de Chelghoum Laïd(World Gazetteer)
  4. (en) the People's Democratic Republic of Algeria - Mila(Geohive)
  5. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1884, p.65
  6. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1892, p.169
  7. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1897, p.132
  8. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1902, p.143
  9. http://www.djazairess.com/fr/elwatan/135561