Hamala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hamala
Noms
Nom algérien حمالة
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Mila
Daïra Grarem Gouga
Président de l'APC Abdelbaki Medjrab
2007-2012
Code postal 43052
Code ONS 4324
Démographie
Population 11 213 hab. (2008[1])
Densité 178 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 34′ 18″ N 6° 20′ 24″ E / 36.5716306, 6.339969636° 34′ 18″ Nord 6° 20′ 24″ Est / 36.5716306, 6.3399696  
Altitude Min. 195 m – Max. 1 462 m
Superficie 63,06 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Mila.
Localisation de la commune dans la wilaya de Mila.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Hamala

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Hamala

Hamala est une commune de la wilaya de Mila en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune de Hamala est situé au nord de la wilaya de Mila à 10 km de Grarem Gouga.

Communes limitrophes de Hamala
Sidi Maarouf (Jijel) Ghebala (Jijel) Ghebala (Jijel)
Chigara Hamala Grarem Gouga
Chigara Grarem Gouga Grarem Gouga

Reliefs, géologie, hysrographie[modifier | modifier le code]

La commune est dominée au nord par le Djebel M'Cid Aïcha qui culmine à 1462 m.

L'Oued El Kebir qui se jette dans le barrage de Beni Haroun borde la commune à l'ouest.

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

La commune compte trois agglomérations : l'agglomération chef-lieu (ACL) est Hamala ; les agglomérations secondaires sont Cheglibi Makhlouf (ex-Gravelotte) et El Ouessaf. Les hameaux sont : Aïn Beida, El Badsi, Ain Kebira, Habbacha, Ain Guemra, Gasres, Kelaâ Zekra, Ain Chekouf, Bouata.

Histoire[modifier | modifier le code]

Hamala se trouve sur le territoire des Beni Haroun. Deux centres de colonisation sont créés en 1883 dans la commune mixte d'El Milia, Hamala et Gravelotte. Ils feront ensuite partie de la commune de plein exercice de Grarem à partir de 1888, jusqu'à ce qu'elle soit élevée au rang de commune en 1984.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1987 1998 2008
8 500 10 810 11 213
(Source : recensement [2],[3],[4],[5],[6],[7])


Économie[modifier | modifier le code]

Commune montagneuse à vocation pastorale, elle vit principalement de l'exploitation des thermes de Beni Haroun le long de la RN27.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya de Mila : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. (en) Population de Chelghoum Laïd(World Gazetteer)
  3. (en) the People's Democratic Republic of Algeria - Mila(Geohive)
  4. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1884, p.65
  5. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1892, p.169
  6. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1897, p.132
  7. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1902, p.143
  8. Hamala, la commune martyre, El Watan, 08-05-2008