5e division légère (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 5. Leichte-Division)
Aller à : navigation, rechercher
5e division légère
5. Leichte-Division
Période 1er janvier 1941 – 1er août 1941
Pays Flag of German Reich (1935–1945).svg Allemagne
Branche Wehrmacht
Type Division légère mécanique
Rôle Blindés légers
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Campagne d'Afrique du Nord

La 5e division légère (en allemand : 5. Leichte-Division) est une des divisions légères mécaniques de l'armée allemande (Wehrmacht) au début de la Seconde Guerre mondiale.

Création[modifier | modifier le code]

Opérations en Afrique du nord[modifier | modifier le code]

Pour secourir l'armée italienne en déroute en Libye, le 11 janvier 1941, Adolf Hitler ordonne à la Wehrmacht d'envoyer un Speerverband (littéralement : « détachement de blocage ») formé à partir des unités issues de la 3e Panzerdivision.

Ce groupement prend le nom de 5. Leichte Division et est confiée au Generalmajor Johannes Streich.

Le 5 février, Hitler décide d'envoyer une deuxième division et le lendemain, il charge Erwin Rommel de prendre le commandement de ces deux unités, ainsi que des troupes mécanisées italiennes. Rommel arrive à Tripoli, le 12 février, suivi deux jours plus tard par l'avant-garde de la 5. Leichte Division, à savoir l'Aufklärung abteilung 3 et le Panzerjäger abteilung (mot.) 605.

Ces faibles forces montent quelques coups de main, pour impressionner les Britanniques, qui de tout façon, ont ordre de suspendre leur avance.

Le 11 mars, c'est le Panzer regiment 5, qui débarque, avec 150 chars dont 80 PzKW III et PzKW IV.

Le 31 mars, Rommel déclenche une contre-attaque, en coupant à travers le désert, et repousse les Britanniques jusqu'à la frontière égyptienne, encerclant la garnison australienne de Tobrouk, le 11 avril. Cependant, les assauts contre le port échouent face à la détermination de la 9th Australian division, qui parvient même à anéantir, un des deux bataillons de mitrailleurs de la 5. Leichte Division, le Maschinengewehr Btl. 8, lors d'une contre-attaque, le 13 avril, la situation est alors bloquée et Rommel, doit attendre des renforts et une amélioration de son ravitaillement, pour reprendre son avance vers l'Égypte.

Après l'arrivée de la 15e Panzerdivision sur le théâtre africain, le 1er août 1941, la 5e division légère est restructurée et prend le nom de 21e Panzerdivision.

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
1er janvier 1941 - 7 février 1941 General der Panzertruppen Hans Freiherr von Funck
7 février 1941 - 16 mai 1941 Generalleutnant Johannes Streich
16 mai 1941 - 1er août 1941 Generalleutnant Karl Böttcher

Officiers d'opérations (Ia)[modifier | modifier le code]

Date Grade Commandant
18 février 1941 - 1er août 1941 Major Wolf-Rüdiger Hauser

Théâtres d'opérations[modifier | modifier le code]

  • Allemagne : Janvier 1941 - Février 1941
  • Afrique du nord : Février 1941 - Août 1941

Ordre de bataille[modifier | modifier le code]

  • Stab
  • Stab zbV 200
  • Panzer-Regiment 5
  • 1. / Panzerjäger-Abteilung (mot) 33
  • Panzerjäger-Abteilung (mot) 36
  • Machinengewehr-Bataillon (mot) 2
  • Machinengewehr-Bataillon (mot) 8
  • I. / Artillerei-Regiment (mot) 75
  • Flak-Abteilung (mot) 605
  • Flak-Abteilung (mot) 606
  • Aufklärungsstab 2 / 14. Panzer-Division
  • Aufklärungsstab (mot) 3
  • Feldsprech-Kompanie / Nachrichten-Abteilung Libyen
  • Kompanie / Pioneier-Bataillon (mot) 39
  • Nachschubstab zbV (mot) 668
  • Nachschub-Bataillon (mot) 532
  • Nachschub-Bataillon (mot) 533
  • 3. / Nachschub-Bataillon (mot) 39
  • Nachschub-Bataillon (mot)
  • Wasserkolonne (mot) 797
  • Wasserkolonne (mot) 801
  • Wasserkolonne (mot) 803
  • Wasserkolonne (mot) 822
  • Wasserkolonne (mot)
  • Filterkolonne (mot) 800
  • Filterkolonne (mot) 804
  • Grosse Wasserkolonne (mot) 641
  • Grosse Wasserkolonne (mot) 645
  • Reifenstaffel (mot) 13
  • Reifenstaffel (mot) 210
  • Kraftwagenwerkstatt-Kompanie (mot) 122
  • Kraftwagenwerkstatt-Kompanie (mot) 129
  • 1. / Sanitäts-Kompanie (mot) 83
  • 4. / Kriegslazarett (mot) 572
  • Krankenkraftwagen-Zug (mot) 631
  • Krankenkraftwagen-Zug (mot) 633
  • Bäckerei-Kompanie (mot) 531
  • Feldgendarmerie-Trupp (mot) 309
  • Feldpostamt zbV (mot) 735

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]