Chasseur à pied

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un chasseur à pied est un fantassin de l'infanterie légère.

Unités caractéristiques de la petite guerre qui se développa au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles, les chasseurs à pied se sont vu à leur origine chargés des missions de reconnaissance ou d'« opérations spéciales » au profit de l'armée en campagne telles que le fourrageage, l'attaque de postes ou de lignes de ravitaillement ennemis, etc. Le chasseur à pied est généralement un soldat de petite taille, agile, équipé d'une arme d'épaule raccourcie comme la carabine. Historiquement, la couleur distinctive de ce corps est le vert et l'insigne d'unité le cor de chasse.

Certaines unités de chasseurs se sont spécialisées dans le combat en montagne, ce type de fantassin étant appelé Chasseur de montagne.

Chasseur à pied français en 1885 d'après Édouard Detaille.

Historique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Infanterie légère.

Durant les guerres napoléoniennes, les régiments de chasseurs à pied des différents belligérants furent régulièrement utilisés comme régiments d'infanterie de ligne classique dans les batailles rangées. Ainsi, lors de la Campagne de Belgique de 1815, le Le 4e régiment de chasseurs à pied de la Garde impériale paya un lourd tribut à la bataille de Ligny, si bien que ses deux bataillons furent fusionnés en un seul dès le 17 juin. Les différents régiments de chasseurs à pied de la Vieille Garde et de la Moyenne Garde prirent part à l' Attaque de la Garde à Waterloo le 18 juin 1815 tandis que les Grenadier Guards britanniques affectés à la défense du château d' Hougoumont reçurent le renfort de 100 chasseurs de la 1re compagnie du Feldjäger Korps de la 1re brigade hanovrienne commandée par Friedrich, Graf von Kielmansegge.

Allemagne[modifier | modifier le code]

En Allemagne, les premières unités de chasseurs à pied furent levées dans le Landgraviat de Hesse-Darmstadt au XVIIe siècle.

Dans les armées allemandes, le terme de Feldjäger est utilisé pour désigner les membres de la prévôté et de la police militaires.

États allemands avant 1870[modifier | modifier le code]

Empire allemand (1870-1918)[modifier | modifier le code]

Reichswehr et Troisième Reich 1918-1945[modifier | modifier le code]

Reichswehr (1919-1935)
Wehrmacht (1935-1945)
  • Skijäger - les « chasseurs-skieurs »

Bundeswehr[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Chasseurs à pied de la ligne[modifier | modifier le code]

Chasseurs ardennais[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chasseurs ardennais.

France[modifier | modifier le code]

Autres pays[modifier | modifier le code]

Argentine[modifier | modifier le code]

Brésil[modifier | modifier le code]

Espagne[modifier | modifier le code]

Portugal[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]