119 Tauri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 05h 32m 12.8s, +18° 35′ 40″

119 Tauri

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Position de 119 Tauri

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 05h 32m 12,8s
Déclinaison 18° 35′ 40″
Constellation Taureau
Magnitude apparente +4,32
Caractéristiques
Type spectral M2Iab-Ib
Indice U-B +2,21
Indice B-V +2,07
Indice V-R ?
Indice R-I ?
Indice J-K ?
Indice J-H ?
Variabilité semi-régulière
Astrométrie
Vitesse radiale +23,75 km/s
Mouvement propre μα = −0,34 mas/a
μδ = −4,51 mas/a
Parallaxe 1,82 ± 0,26 mas
Distance 1 802 al
(549 pc)
Magnitude absolue −4,477
Caractéristiques physiques
Masse 14 M
Rayon 608 (var)[1] R
Gravité de surface (log g) ?
Luminosité 44 000 (var)[2] L
Température 3 500 (var)[2] K
Métallicité ?
Rotation km/s
Âge ? a

Autres désignations

CE Tauri, HR 1845, HD 36389, BD+18 875, HIP 25945, SAO 94628, GC 6841

119 Tauri est une étoile de la constellation du Taureau. C'est l'un des plus grandes étoiles connues, avec un diamètre valant environ 600 fois celui du Soleil. Comme elle est proche de l'écliptique, CE Tau est périodiquement occultée par la Lune et son diamètre angulaire peut être mesuré très précisément[2]. Elle est également assez proche pour que sa distance soit déterminée précisément par parallaxe, et donc son diamètre peut être obtenu directement.

119 Tauri est une supergéante rouge de type M avec une magnitude apparente de +4,32. Elle est située à environ 1800 années-lumière de la Terre. L'étoile est classée comme variable semi-régulière et sa luminosité varie entre les magnitudes +4,23 et +4,54 sur une période de 165 jours[3]. Avec un indice de couleur de +2,07, elle a été identifiée comme la deuxième étoile la plus rouge du ciel nocturne avec une luminosité visuelle bien au-dessus de la 5ème magnitude[4]. En considérant une magnitude limite de +5, elle est uniquement dépassée en rougeur par l'étoile Grenat (Mu Cephei).

119 Tauri est située à 4,6 degrés de l'écliptique. Ceci en fait une candidate pour des occultations par la Lune et (extrêmement rarement) par l'une des planètes. Le diamètre angulaire de l'étoile et un rayon de 450 rayons solaires ont été mesurés en trois couleurs par occultation lunaire[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Calculé à partir de la distance fournie par Hipparcos et du diamètre angulaire mesuré lors d'une occultation
  2. a, b et c Wasatonic, R. & Guinan, E. F., « Variations of Luminosity, Radius, and Temperature of the Pulsating Red Supergiant CE Tauri », Information Bulletin on Variable Stars, vol. 4629,‎ 1998 (Bibcode 1998IBVS.4629....1W)
  3. 119 Tau (119 Tauri=CE Tauri) – Written by Jim Kaler
  4. "Realm of the majestic ruby star in Taurus" by A. Ahad, October 19, 2004.
  5. N. M. White, « The occultation of 119 Tauri and the effective temperatures of three M supergiants », The Astrophysical Journal, vol. 242,‎ 1980, p. 646 (DOI 10.1086/158501, Bibcode 1980ApJ...242..646W)

Liens externes[modifier | modifier le code]