Élections fédérales australiennes de 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 2007 Drapeau de l'Australie 2013 Suivant
Élections fédérales australiennes de 2010
21 août 2010
Type d’élection  Élections fédérales
Postes à élire  Renouvellement complet de la Chambre des représentants et le renouvellement de 40 des 76 sièges du Sénat
Julia Gillard 2010 crop.jpg
Julia GillardParti travailliste
Voix 6 216 445
  
50,12 %
Représentants élus 72 Red Arrow Down.svg 11
Sénateurs élus 34 Red Arrow Down.svg 3
Tony Abbott - 2010 crop.jpg
Tony AbbottParti libéral
Voix 6 185 918
  
49,88 %
Représentants élus 72 Green Arrow Up.svg 7
Sénateurs élus 31 Red Arrow Down.svg 1
Brown, Bob (2007) crop.jpg
Bob BrownVerts australiens
Représentants élus 1 Green Arrow Up.svg 1
Sénateurs élus 9 Green Arrow Up.svg 4
No flag.svg
Indépendants
Représentants élus 4 Green Arrow Up.svg 2
Sénateurs élus 0 Equal blue arrow.png 0
Répartition des sièges à la Chambre des représentants
Diagramme
Gouvernement (72)
  •      Parti travailliste
Crossbench (6)
  •      Indépendants (4)
  •      Verts australiens (1)
  •      Parti national de l'ouest de l'Australie
Opposition
Coalition (72)

  •      Parti Libéral (44)
  •      Parti libéral national du Queensland (21)
  •      Parti national d'Australie (6)
  •      Parti libéral rural (1)
Premier ministre
Sortant
Élu
Julia Gillard
Parti travailliste
Julia Gillard
Parti travailliste
Politique en Australie
Image illustrative de l'article Élections fédérales australiennes de 2010

Les élections fédérales australiennes de 2010 (Australian federal election, 2010) se sont tenues le 21 août 2010, conformément à l'annonce du gouverneur général Quentin Bryce, le 17 juillet. Elle avait pour but d'élire le quarante-troisième Parlement d'Australie.

Le Parti travailliste australien (ALP, centre-gauche), mené par le Premier ministre Julia Gillard, gagne les élections contre la coalition d'opposition de centre-droit formée par le Parti libéral d'Australie (LPA) et le Parti national d'Australie (NPA) et menée par le leader de l'opposition Tony Abbott, après avoir formé un gouvernement minoritaire avec le soutien des Verts australiens et de trois parlementaires indépendants.

L'ALP et la coalition d'opposition ont chacun gagné soixante-douze sièges à la Chambre des représentants (qui compte 150 sièges), soit quatre de moins que le nombre requis pour la majorité : c'est le premier Parlement sans majorité depuis 1940.

Contexte[modifier | modifier le code]

À la suite des élections fédérales de 2007, le Parti travailliste australien (ALP) de Kevin Rudd avait retrouvé le pouvoir après onze années d'opposition, avec 83 députés sur 150, tandis que la coalition entre le Parti libéral d'Australie (LPA) et le Parti national d'Australie (NPA) avait dû se contenter de 65 élus, les deux derniers sièges revenant à des indépendants.

Rudd étant devenu de plus en plus impopulaire après l'échec de l'introduction d'une « bourse du carbone » et sa volonté controversée de taxer spécifiquement les compagnies minières, il a été remplacé le 24 juin 2010 par son adjointe, Julia Gillard, qui avait aussitôt annoncé sa volonté d'organiser de nouvelles élections.

Quant à l'opposition, elle est dirigée depuis le 1er décembre 2009 par Tony Abbott, ancien ministre de la Santé de John Howard qui a défait Malcolm Turnbull, ex-ministre de l'Environnement, lors de l'élection à la présidence du LPA.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

L'Australie est régie par un système de vote obligatoire.

Les cent cinquante membres de la Chambre des représentants sont élus au scrutin uninominal à un tour, selon le principe du vote alternatif. Concernant le Sénat, ses membres sont élus au moyen du scrutin proportionnel, grâce à un mode de scrutin à vote unique transférable. Celui-ci se renouvelle partiellement à chaque scrutin : six sénateurs, sur douze, des six États ainsi que les quatre sénateurs des deux territoires fédéraux remettent leur sièges en jeu.

Répartition des sénateurs soumis à renouvellement[modifier | modifier le code]

État Représentation État Représentation
Nouvelle-Galles du Sud ALP : 3
LPA : 2
NPA : 1
Victoria ALP : 2
LPA : 3
FFP : 1
Queensland ALP : 2
LPA : 2
NPA : 2
Australie-Occidentale ALP : 2
LPA : 3
Grn : 1
Australie-Méridionale ALP : 3
LPA : 3
Tasmanie ALP : 2
LPA : 3
Grn : 1
Territoire de la capitale australienne ALP : 1
LPA : 1
Territoire du Nord ALP : 1
CLP : 1

Principaux partis et candidats[modifier | modifier le code]

Parti Leader Élu(e) de Idéologie Résultat en 2007
Parti travailliste australien
Australian Labor Party
Julia Gillard 2010.jpg Julia Gillard
Premier ministre
Lalor
Victoria
Social-démocratie 83 députés
18 sénateurs
Coalition Libéral/National
The Coalition
CROP Tony Abbott.jpg Tony Abbott Warringah
Nouvelle-Galles du Sud
Libéralisme, conservatisme 55 députés
18 sénateurs
Verts australiens
Australian Greens
Brown, Bob (2007) crop.jpg Bob Brown Tasmanie Écologie 0 députés
5 sénateurs

Campagne[modifier | modifier le code]

Sondages[modifier | modifier le code]

Pour la Chambre des représentants
Date Voix par parti Préférence
ALP Lib/Nat Verts Autres ALP Lib/Nat
17-18/08/2010 35 % 44 % 14 % 7 % 50 % 50 %
13-15/08/2010 38 % 41 % 14 % 7 % 52 % 50 %
06-08/08/2010 38 % 42 % 13 % 7 % 52 % 50 %
30/07-01/08/2010 37 % 44 % 12 % 7 % 50 % 50 %
23-25/07/2010 40 % 42 % 12 % 6 % 52 % 48 %
16-18/07/2010 42 % 38 % 12 % 8 % 55 % 45 %
25-27/06/2010 42 % 40 % 10 % 8 % 53 % 47 %

Résultats[modifier | modifier le code]

Chambre des représentants[modifier | modifier le code]

Parti Voix  % Sièges +/-
Coalition Libéral/National 5 365 529 43,32 % 72 +7
Travaillistes 4 711 363 37,99 % 72 -11
Verts australiens 1 458 998 11,76 % 1 +1
Indépendants 392 496 2,52 % 4 +2
National (WA) 43 101 0,34 % 1 +1
TOTAL (participation : 93,21 %) 11 971 487 95,93 % 150 N/A
Deux partis préférés
Travaillistes 6 216 445 50,12 % 72 -11
Coalition Libéral/National 6 185 918 49,88 % 72 +7

Il est à noter que pour la première fois dans l'histoire australienne, un Aborigène a été élu membre de la Chambre des représentants : Ken Wyatt (libéral), dans la circonscription de Hasluck, dans la banlieue de Perth en Australie-Occidentale.

Sénat[modifier | modifier le code]

Parti Voix  % Sièges Sénateurs +/-
Coalition Libéral/National 4 871 871 38,30 % 18 34 -3
Travaillistes 4 469 734 35,13 % 15 31 -1
Verts australiens 1 667 315 13,11 % 6 9 +4
Autres 458 266 3,60 % 1 2 ±
TOTAL (participation : 93,82 %) 11 467 186 90,04 % 40 76 N/A

Conséquences[modifier | modifier le code]

Comme le Royaume-Uni trois mois plus tôt, l'Australie se retrouve dans la situation d'un Parlement sans majorité (Hung Parliament), dans lequel aucune des deux principales forces politiques ne dispose de la majorité absolue de 76 sièges, une première depuis 1940. Aussi bien le Premier ministre travailliste Julia Gillard que le chef de l'Opposition, le libéral Tony Abbott, ont annoncé leur intention de négocier avec les indépendants la formation d'une majorité parlementaire.

Le 7 septembre 2010, Gillard annonce avoir reçu le soutien d'un troisième député indépendant, après avoir déjà reçu celui du seul député écologiste, ce qui lui donne une majorité absolue de 76 députés.