Territoire de la capitale australienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

35° 18′ 29″ S 149° 07′ 28″ E / -35.30806, 149.12444

35° 18′ 29″ S 149° 07′ 28″ E / -35.308055555556, 149.12444444444

Territoire de la capitale australienne
Australian Capital Territory
Armoiries
Armoiries
Drapeau
Drapeau
Localisation du Territoire de la capitale australienne (en rouge) à l'intérieur de l'Australie
Localisation du Territoire de la capitale australienne (en rouge) à l'intérieur de l'Australie
Administration
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Statut politique État
Capitale Canberra
Administrateur Gouverneur général d'Australie
Chief Minister Katy Gallagher
Chambre 2
Sénat 2
Démographie
Population 370 729 hab. (2011)
Densité 157 hab./km2
Rang 7e
Géographie
Altitude Min. (Murrumbidgee) 429 m – Max. (Bimberi Peak) 1 912 m
Superficie 2 358 km2
Rang  (8e)
· Terre 2 280 km² (96,69%)
· Eau 78 km² (3,31%)
Économie
PIB (2004-05) 19 167 M$
PIB/hab. 51 701 $ (1er)

Le Territoire de la capitale australienne (Australian Capital TerritoryACT) est le territoire sur lequel est située la capitale fédérale australienne, Canberra. Enclavé dans le sud-est de la Nouvelle-Galles du Sud, il est le plus petit mais aussi le plus densément peuplé des territoires autonomes australiens.

Il fut imaginé pendant les négociations précédant la Fédération, comme emplacement neutre d’une nouvelle capitale nationale. La constitution australienne prévoyait ainsi qu’à la suite de l’union, en 1901, du terrain devrait être cédé au nouveau gouvernement fédéral. La propriété du territoire fut transférée de la Nouvelle-Galles du Sud au gouvernement fédéral en 1911 et la construction de la capitale, Canberra, commença en 1913

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'arrivée des européens, la région était habitée par trois tribus aborigènes: les "Ngunnawals", les "Walgalus" et les "Ngarigos".

Les premiers Européens n'arrivèrent que dans les années 1820. À partir de 1824, s'installèrent les premières exploitations et fermes puis quelques petites villes comme Hall et Tharwa virent le jour.

Une de ces exploitations a un intérêt historique tout particulier: Lambrigg, près de Tharwa. C'est là que William Farrer développa une variété de blé résistant à la rouille, ce qui eut un effet très bénéfique sur l'industrie meunière australienne. Farrer mourut à Lambrigg en 1906.

Quand les colonies négocièrent entre elles une constitution pour former le Commonwealth d'Australie, il y eut un point d'achoppement sur le choix de la capitale, Melbourne et Sydney s'affrontèrent, réclamant chacune se privilège. Finalement un compromis fut trouvé avec la création d'une nouvelle capitale en Nouvelle-Galles-du-Sud, à au moins 100 milles de Sydney. En attendant que celle-ci soit créée, Melbourne fut désigné comme étant la capitale provisoire de l'Australie.

En 1911, fut organisé un concours international destiné à établir les plans de la ville nouvelle. Il fut remporté par le couple d'architectes américains Walter Burley Griffin et Marion Mahony Griffin. La ville fut baptisée "Canberra" terme désignant un "Lieu de rassemblement" dans les Langues aborigènes. La construction de la cité commença le 12 mars 1913.

Le siège du gouvernement fédéral fut officiellement transféré de Melbourne à l'ACT à l'ouverture de la première session du parlement à Canberra le 9 mai 1927. Parmi les premières décisions votées par le Parlement figure l'abrogation de la prohibition. Au début, les affaires continuèrent d'être menées depuis Melbourne mais les différents ministères furent progressivement transférés vers Canberra, ce qui prit plusieurs années.

Le nom officiel du territoire fut d'abord the Federal Capital Territory (FCT). En 1938, il fut transformé en the Australian Capital Territory (le « territoire de la capitale australienne »).

En 1978, par référendum, les habitants de Canberra refusèrent à 63 % de s'autogérer. Malgré cela, en décembre 1988, le parlement accorda au territoire un gouvernement autonome directement rattaché a la Couronne. Après les premières élections en février 1989, une assemblée législative de 17 membres s'installa à London Circuit, à Civic, le 11 mai 1989. Le parti travailliste australien forma le premier gouvernement, conduit par le premier ministre, Rosemary Follett, qui devenait ainsi la première femme chef de gouvernement en Australie.

Pour assurer à la capitale fédérale un accès à la mer, le gouvernement du Commonwealth acheta en 1915 à l’État de la Nouvelle-Galles du Sud quelques km² autour de la baie de Jervis, lesquels furent intégrés à ce qui était alors le FCT. Ce territoire, séparé physiquement du Federal Capital Territory, en fut détaché en 1989 pour devenir un territoire autonome : le Territoire de la baie de Jervis.

Gouvernement[modifier | modifier le code]

L'ACT a un gouvernement propre sans avoir l'indépendance législative des États australiens. Il est gouverné par un Ministère (Ministry) tenu par un Ministre Principal (Chief Minister). Les lois sont votées par une assemblée législative de 17 membres qui cumule les compétences locales et les compétences d'État. Cependant, ses décisions peuvent être annulées par le gouvernement australien.

Contrairement aux autres territoires australiens auto-gouvernés (par exemple les île Norfolk, île Christmas (Australie) et îles Cocos (Keeling)), l'ACT n'a pas d'administrateur. Le rôle est joué par le gouverneur général d'Australie.

Au Parlement fédéral australien, l'ACT est représenté par quatre membres : deux sénateurs et deux membres de la Chambre des représentants.

Liens externes[modifier | modifier le code]