Échidné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Échidnés

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Échidné australien
(Tachyglossus aculeatus)

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Prototheria
Ordre Monotremata

Famille

Tachyglossidae
Gill, 1872[1]

Genres de rang inférieur

Statut de conservation UICN

( EN )
EN A1ac : En danger

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 1977-02-04
4 espèces de Zaglossus[2]

Les échidnés (du latin echidna, du grec ancien ἔχιδνα / ékhidna, «  vipère »; Tachyglossidae) partagent avec les ornithorynques au sein de l'ordre des monotrèmes un mélange de caractères reptiliens et mammifères typiques.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon Mammal Species of the World (25 janv. 2013)[3], ITIS (25 janv. 2013)[1], Catalogue of Life (25 janv. 2013)[4], on recense quatre espèces d'échidnés actuellement vivantes :

Le site Mikko's Phylogeny Archive[6], cite plusieurs espèces éteintes du genre Zaglossus :

Description et mode de vie[modifier | modifier le code]

Échidné à long nez (Zaglossus bruijni)

Les échidnés ont un corps robuste couvert d'un mélange de fourrure et de piquants, des membres fouisseurs, possèdent une petite bouche, avec une fine mâchoire, n'ont pas de dents mais une longue langue collante avec laquelle ils attrapent des termites et d'autres arthropodes.

Les échidnés vivent généralement en solitaire.

Pendant la saison de reproduction, la femelle pond un œuf (rarement plus) qu'elle transfère directement du cloaque dans une poche ventrale temporaire pour une incubation d'une dizaine de jours. Nu à la naissance, le jeune reste à l'intérieur de celle-ci pendant 6 à 8 semaines, léchant le lait qui s'écoule des glandes mammaires débouchant dans la poche.

L'échidné dans la culture[modifier | modifier le code]

L'échidné figure sur la pièce australienne de 5 cents.

Les échidnés célèbres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b ITIS, consulté le 25 janv. 2013
  2. CITES, consulté le 25 janv. 2013
  3. Mammal Species of the World, consulté le 25 janv. 2013
  4. Catalogue of Life, consulté le 25 janv. 2013
  5. (en) TF Flannery et CP Groves, « A revision of the genus Zaglossus (Monotremata, Tachyglossidae), with description of new species and subspecies », Mammalia, vol. 62, no 3,‎ 1998 (lire en ligne)
  6. Australophenida – monotremes and their extinct relatives

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :