Marsupium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le marsupium est une poche abdominale présente dans diverses classes d'animaux. Le Marsupium abdominale ou la Poche Marsupiale ou la Mastothèque (nom donné par Illiger) est un repli cutané ventral, qui chez les mammifères marsupiaux, environne et renferme les mamelles.

Chez les mammifères marsupiaux[modifier | modifier le code]

Jeune kangourou dans le marsupium de sa mère.
Jeune embryon de kangourou, tétant un mammelon.

Chez la plupart des espèces, seule la femelle possède cette poche, hormis de rares exceptions comme les mâles d'Opossum aquatique ou de Thylacine.

La poche marsupiale est une poche ventrale contenant les mamelles, dans laquelle les petits des marsupiaux achèvent leur développement embryonnaire après la naissance.

Après une gestation très courte, 2 à 5 semaines, les petits marsupiaux naissent incomplètement développés et sont placés dans le marsupium par la mère, afin d'y terminer leur développement. Ils resteront dans la poche pour se nourrrir, accrochés à une mamelle, jusqu'à ce qu'ils soient capables de chercher leur propre nourriture.

Ces animaux vivent en Amérique et surtout en Australie, Nouvelle-Guinée et Tasmanie, où peu concurrencés par les euthériens, ils s'adaptèrent en prenant toute sorte de formes: loup marsupial, souris marsupiale…






Chez les non-mammifères[modifier | modifier le code]

Crevette portant un œuf dans son marsupium.

La femelle du bathynome géant, un crustacé, lorsqu'elle est sexuellement active, développe une poche incubatrice appelée marsupium, située sous le corps, entre les pattes, dans laquelle elle pourra couver ses œufs pour une durée encore inconnue.

Chez les hippocampes, un poisson, le mâle possède une poche comparable lui permettant de couver les alevins.

Un cloporte femelle maintient les œufs fertilisés en dessous de son corps dans une poche incubatrice appelée marsupium.

Articles connexes[modifier | modifier le code]