William Temple (archevêque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Temple.
William Temple
Archbishop William Temple.jpg
Fonctions
Archevêque de Cantorbéry
-
Archevêque d'York
-
Évêque de Manchester
-
Edmund Knox (en)
Guy Warman (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
KentVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Parti politique

William Temple (, Exeter, Westgate-on-Sea) est un évêque anglican britannique. Il est archevêque de Cantorbéry de 1942 à sa mort, en 1944.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Temple est le fils de Frederick Temple, lui-même archevêque de Cantorbéry de 1896 à 1902. Il fait ses études à Rugby et à Balliol College, à Oxford. Il enseigne la philosophie à Queen's College, puis est ordonné prêtre anglican en 1909.

Il est évêque de Manchester de 1921 à 1929, archevêque d'York de 1929 à 1942, puis archevêque de Cantorbéry de 1942 à 1944.

Partisan de l'œcuménisme, il est également le fondateur, avec le rabbin Joseph Hertz, du Council of Christians and Jews, en 1942.

Il est le premier primat d'Angleterre à avoir été incinéré.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Church and Nation (1915)
  • Personal Religion and the Life of Fellowship (1926)
  • Christianity and the State (1928)
  • Nature, Man and God (1934)
  • Men Without Work (1938)
  • Readings in St. John's Gospel (1939/1940. Complète édition en 1945.)
  • Christianity and the Social Order (1942)
  • The Church Looks Forward (1944)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Adrian Hastings, « Temple, William (1881–1944) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, màj 2012 (lire en ligne) (inscription nécessaire)
  • Wendy Dackson, « Archbishop William Temple and public theology in a post-Christian context », Journal of Anglican Studies 4#2 (2006): 239-251.
  • F. A. Iremonger, « William Temple, Archbishop of Canterbury: His Life and Letters » (1948) [lire en ligne]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]