George Abbot (archevêque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abbot.
George Abbot
George Abbot from NPG cropped.jpg

George Abbot (archevêque)

Fonctions
jusqu'en
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
CroydonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Frères
Maurice Abbot (en)
Robert Abbot (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

George Abbot, fils d'un tisserand, né en 1562, à Guildford, dans le comté de Surrey, puritain zélé, l'un des prédicateurs de l'église anglicane, fut successivement maître et vice-chancelier de University College Oxford, doyen de Winchester, évêque de Lichfield et de Londres, archevêque de Cantorbéry.

Il eut, dans plusieurs occasions, le courage de s'opposer aux volontés de la cour, en particulier dans l'affaire du comte et de la comtesse d'Essex, dont le divorce était si vivement poursuivi par le roi. Le dissolution du mariage ayant été prononcée à la majorité seulement de 2 voix, l'archevêque protesta contre ce jugement.

Il assista Jacques Ier à son lit de mort, et fut présent au sacre de Charles Ier. Ce roi venait de lever, sous le nom d'emprunt, un subside qui n'était pas autorisé par la loi. Un sermon, prêché aux assises de Northampton en faveur de cet emprunt fut adressé au primat, avec un ordre de la cour qui lui enjoignait d'autoriser l'impression ; ayant refusé sa signature, il fut relégué dans sa maison de campagne, et la primatie resta confiée à une commission. À la rentrée du Parlement, la chambre des pairs réclama le rétablissement de l'archevêque, mais il perdit les bonnes grâces du roi.

Ses ouvrages sont nombreux ; il faut citer sa traduction du Nouveau Testament et son Histoire des massacres de la Valletine. Il mourut à Croydon en 1633.