Æthelgar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Æthelgar est un prélat anglo-saxon du Xe siècle. Il est évêque de Selsey de 980 à 988, puis archevêque de Cantorbéry jusqu'à sa mort, le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Æthelgar est moine à l'abbaye de Glastonbury lorsqu'il devient le discipulus de l'évêque de Winchester Æthelwold[1]. Il entre ensuite comme moine à l'abbaye d'Abingdon avant d'être nommé abbé du New Minster de Winchester par Æthelwold en 964[2],[3].

Il est sacré évêque de Selsey le [3], puis succède à Dunstan comme archevêque de Cantorbéry en novembre ou décembre 988[4]. Il est possible qu'il n'ait pas abandonné ses anciens titres en devenant archevêque[3]. En tant qu'archevêque, il est le destinataire de lettres envoyées par deux abbés flamands : Fulrad de Saint-Vaast et Odbert de Saint-Bertin[5].

Æthelgar meurt le , n'ayant occupé la plus haute position de l'Église d'Angleterre que pendant « pas plus d'un an et trois mois », comme le rapporte la Chronique anglo-saxonne[6]. Sigéric lui succède comme archevêque.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Darlington 1936, p. 389.
  2. Kelly 1998, p. xcii.
  3. a, b et c Knowles, London et Brooke 2001, p. 80-81, 258.
  4. Keynes 2014, p. 544.
  5. Vanderputten 2006, p. 225-235.
  6. Swanton 1996, p. 125.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) R. R. Darlington, « Ecclesiastical Reform in the Late Old English Period », The English Historical Review, vol. 51, no 203,‎ (ISSN 0013-8266, DOI 10.1093/ehr/LI.CCIII.385).
  • (en) S. E. Kelly, Charters of Selsey, Oxford University Press, coll. « Anglo-Saxon Charters » (no VI), (ISBN 0-19-726175-2).
  • (en) David Knowles, Vera C. M. London et Christopher Brooke, The Heads of Religious Houses, England and Wales, 940–1216, Cambridge University Press, , 2e éd. (ISBN 0-521-80452-3).
  • (en) Simon Keynes, « Appendix II: Archbishops and Bishops, 597–1066 », dans Michael Lapidge, John Blair, Simon Keynes et Donald Scragg (éd.), The Wiley Blackwell Encyclopedia of Anglo-Saxon England, Wiley Blackwell, , 2e éd. (ISBN 978-0-470-65632-7)..
  • (en) Michael Swanton (trad.), The Anglo-Saxon Chronicle, Routledge, (ISBN 0-415-92129-5).
  • (en) Steven Vanderputten, « Canterbury and Flanders in the late tenth century », Anglo-Saxon England, vol. 35,‎ (ISSN 0263-6751, DOI 10.1017/S026367510600010X).

Lien externe[modifier | modifier le code]