Willem Petrus Nel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nel.
WP Nel
Description de l'image 2017.06.17.15.04.39-AUSvSCO anthems-0001 (34620142984) (WP Nel cropped).jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Willem Petrus Nel
Naissance (33 ans)
à Loeriesfontein (Afrique du Sud)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Pilier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2008
2008
2009-2011
2009-2012
2012-
Western Province
Boland Cavaliers
Free State Cheetahs
Cheetahs
Édimbourg
4 (0)[1]
10 (5)[1]
56 (60)[1]
46 (45)[1]
133 (80)[2]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2015-Drapeau : Écosse Écosse35 (15)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 19 octobre 2019.

Willem Petrus Nel dit « WP Nel », né le à Loeriesfontein (Afrique du Sud), est un joueur international écossais de rugby à XV évoluant au poste de pilier (1,82 m pour 120 kg). Il joue au sein de la franchise d'Edinburgh Rugby depuis 2012, ainsi qu'en équipe d'Écosse depuis 2015.

Dans le milieu des années 2010 il est cité par les médias comme un des meilleurs piliers droits de son temps.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nel est originaire de Loeries Fontein, près de Stellenbosch, où sa famille élève des moutons[3]. Il est recruté comme pilier par Hawies Fourie pour jouer avec les Free State Cheetahs en Currie Cup. Son mentor, Os du Randt, fut un des meilleurs joueurs sud-africains à ce poste.

Il est connu sous le nom de WP Nel, WP étant les premières lettres de son prénom Willem Petrus. En Afrique du Sud, WP est aussi l'abrégé de Western Province, ce qui entraîne une certaine confusion lorsqu'il joue avec les Central Cheetahs contre cette province et que son père supporte WP, son fils et non la province concurrente.

Il débute en Super 14 lors de la Saison 2009 de Super 14saison 2009, profitant de l'absence pour blessure du titulaire et il s'impose rapidement dans l'équipe des Central Cheetahs. Cette même année, il est finaliste de la Currie Cup avec les Free State Cheetahs, battu 36-24 en finale par les Blue Bulls[4]. Il joue le match contre les Lions britanniques et irlandais le avec les Free State Cheetahs à l'occasion de la tournée des Lions en Afrique du Sud. Le , il dispute un match avec les Barbarians contre les All Blacks alors en tournée en Europe. Les Barbarians s'imposent sur le score de 25 à 18. Après trois années passées à Édimbourg, il devient éligible pour jouer en Écosse, avec laquelle il commence la préparation de la Coupe du monde 2015.

En mai 2017, il est sélectionné dans le groupe des Barbarians par Vern Cotter pour affronter l'Angleterre, le 28 mai à Twickenham puis l'Ulster à Belfast le 1er juin[5]. Remplaçant lors du premier match, les Baa-Baas Britanniques s'inclinent finalement 28 à 14 face aux Anglais[6]. Il n'est pas sur la feuille de match pour la victoire des Baa-Baas 43 à 28 en Irlande[7].

En 2015 il est cité parmi les 5 meilleurs piliers de son temps par le Bleacher Report[8]. Le site ruck.co.uk le cite aussi parmi les meilleurs piliers droits en 2017[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En province[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

En Coupe du monde :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « WP Nel », sur www.itsrugby.fr (consulté le 19 octobre 2019)
  2. « WP Nel », sur edinburghrugby.org (consulté le 22 octobre)
  3. (en) Simnikiwe Xabanisa, « Another WP for the Bulls to overcome », sur www.timeslive.co.za, (consulté le 2 janvier 2010)
  4. « Victoire des Bulls », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 2 janvier 2010)
  5. Maxime Brossard, « 4 Français dans le groupe des Barbarians pour affronter l'Angleterre », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 23 mai 2017).
  6. (en) « England - Barbarians », sur www.skysports.com, Sky Sports, (consulté le 28 mai 2017).
  7. (en) « Ulster - Barbarians », sur www.bbc.com, BBC, (consulté le 1er juin 2017).
  8. (en) Danny Coyle, « Ranking the 5 Best Props in World Rugby Right Now », sur Bleacher Report (consulté le 1er août 2019)
  9. (en-GB) « WORLD XV: Franks, Furlong, Herrera? Who is the world’s best tighthead-prop? | Page 6 of 7 », sur Ruck, (consulté le 1er août 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]