Lewis Mark I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lewis et Mark I.

Lewis Mark I
Image illustrative de l’article Lewis Mark I
Photo d'un fusil mitrailleur Lewis
Présentation
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Munitions .303 British
Soldats australiens s'entraînant au tir au Lewis sur le Front Belge (1917).

Le fusil-mitrailleur Lewis Mark I fut une des mitrailleuses légères les plus marquantes de la Première Guerre mondiale. Employée à terre comme sur les premiers avions de chasse, elle incita les Allemands à créer la Maxim 08/15. Construit en grand nombre en Angleterre, en Belgique, aux États-Unis et en France, le Lewis sera à nouveau employé lors de la Seconde Guerre mondiale.

Présentation[modifier | modifier le code]

Soldat américain du Corps des Marines à l'entraînement.

Inventé aux États-Unis et perfectionné par le colonel Isaac Lewis, le FM fut d'abord produit en Belgique en 1913 (Armes automatiques Lewis) puis en France (Darne), en Grande-Bretagne (BSA) et aux États-Unis (Savage Arms Company).

Il pouvait tirer 550 cartouches de calibre .303 British (7,7 mm) à la minute, il pesait 12,7 kg (c'est la moitié du poids des mitrailleuses courantes de l'époque, comme la Vickers Mk I), et fut utilisé car il pouvait être porté par un seul soldat. Il était également bon marché (environ six fois moins cher que la Vickers Mk I). Composé de seulement 62 pièces, il était produit six fois plus rapidement que la Vickers. Sa légèreté valut au fusil-mitrailleur Lewis un franc succès comme arme embarquée sur les avions car l'effet refroidissant de l'air à haute vitesse autour du canon permettait de se passer du radiateur et du système de refroidissement (ce qui le rendait encore plus léger).

Versions[modifier | modifier le code]

  • Lewis Mk I : version pour l'infanterie. Crosse d'épaulement. Système de refroidissement imposant ;
  • Lewis MK II : version pour les avions. Refroidisseur léger et perforé ;
  • Lewis M1917 : version pour les GI du Mk I en .30-06 US ;
  • Lewis M1920 : version néerlandaise fabriquée à Hembrug dans les années 1920 ;
  • Type 92 : copie japonaise de la Mk II.

Données numériques[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 1,28 m
  • Masse du FM vide : 12,6 kg
  • Canon : 66 cm
  • Munition : .303 British/.30-06 US (.30-06 Springfield)
  • Chargeur : 47 coups (tambour)
  • Cadence de tir théorique : de 500 à 600 cps/min

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]