Wairoa (fleuve de la Baie de l’Abondance)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wairoa (homonymie).

fleuve Wairoa
(anglais : Wairoa River)
Illustration
Fleuve Wairoa au niveau de la station hydro-électrique de « McLaren Falls », vue du pont de la route de McLaren Falls.
Caractéristiques
Longueur 14 km
Cours
Origine chaîne de Kaimai
Embouchure Tauranga Harbour
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Île île du Nord
Région Baie de l’Abondance

Sources : en.wiki, GoogleMaps OpenStreetMap, LINZ


Le fleuve Wairoa (en anglais : Wairoa River) est un cours d’eau de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande.

Géographie[modifier | modifier le code]

Il court vers le nord pour se jeter dans Tauranga Harbour à l’extrémité ouest de la Baie de l'Abondance dans l’Île du Nord de la Nouvelle-Zélande.

Centrale Hydro-électrique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Kaimai hydro power scheme.

Dans le milieu des années , le “ Tauranga Joint Generation Committee” proposa un projet de construction de centrale hydroélectrique sur le trajet de la rivière Wairoa. Le “Kaimai Canoe Club”, nouvellement formé (établis par Barry Anderson, Bill Ross, Kerry Smith et Peter Entwistle) s’opposa au projet au titre des droits de l’eau dans la mesure, où cela détruirait les possibilités de pèche, de sport et de loisirs pour les générations actuelles et futures. Un compromis fut trouvé en permettant la libération de l’eau 26 jours dans l’année pour les activités d’eau vive (Rapides [1]. Le dernier barrage dérive l’eau du lit du fleuve vers la Ruahihi Power Station.

TrustPower est maintenant le gestionnaire du projet d’Énergie hydroélectrique du fleuve[2].

Loisirs d’eau vive[modifier | modifier le code]

Chaque année, en Février , la partie supérieur de la rivière est le siège d’une course de kayak d’eau vive. Le premier jour un sprint pour descendre la section d’eau vive. Le second jour est une course deux à deux dans la section de Grade V d’eau vive et de ‘Rollercoaster’.

La section d’eau vive débute au niveau de ‘McLaren Falls’, un chute de 7 m de haut de Grade VI (habituellement sans pagaie). Le premier saut e un mètre est appelé "Humpty Dumpty", servant souvent de ‘warm-up’. Le premier rapide majeur est "Mother's Nightmare" – un long rapide de Grade IV finissant avec un saut de 2 mètres de haut. Puis suivent les quelque rapides de grade III (Hélicoptère, Double Trouble et Devils Elbow/Washing Machine). Puis viennent des deux sections de Grade V, "Top Waterfall" (un petit saut dans un trou suivit d’ un saut de trois m) et Roller Coaster. Après ces trois la, se trouve une section de Grade III ‘rock garden,’ un Slalom dans une gorge d’eau vive et quelques courts rapides de grade III conduisant au sommet de la section de grade III nommée "Bottom Waterfall" (un autre saut de deux mètres)[1].

Position du fleuve Wairoa sur la carte de la Nouvelle-Zélande
toponyme
Localisation de la Nouvelle-Zélande dans le Monde
Voir l’image vierge
Position du fleuve Wairoa sur la carte de la Nouvelle-Zélande

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Egarr Graham, Whitewater River Running in New Zealand, Reed Methuen, (ISBN 0-474-00302-7)
  2. TrustPower - Kaimai hydro power scheme

Liens Externes[modifier | modifier le code]