Orongorongo (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

fleuve Orongorongo
(anglais : Orongorongo River)
Illustration
En regardant vers le Nord à partir du torrent “Turere Stream»
Caractéristiques
Longueur 32 km [note 1]
Cours
Origine dans le Sud de la chaîne de Rimutaka
Embouchure au niveau du Détroit de Cook
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Île l’Île du Nord
Région Wellington

Sources : en.wiki, GoogleMaps

Le fleuve Orongorongo (anglais : Orongorongo River) est un cours d’eau qui s’écoule sur 32 km vers le sud-ouest à travers la vallée d’ “Orongorongo Valley” dans le sud de la chaîne de Rimutaka dans l’Île du Nord de la Nouvelle-Zélande.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le fleuve et les bassins de drainage associés, siègent dans les limites du Parc forestier de Rimutaka, qui est administré par le Department of Conservation[1].

Le fleuve Orongorongo est la principale voie de drainage de la chaîne de” Rimutaka Range”, dans une large zone soumise à des chutes de pluies atteignant parfois 2 400 mm en une année, ce qui est deux fois plus que la pluviométrie à son embouchure au niveau du Détroit de Cook. Sur la plus grande partie de son parcours, la rivière est un Cours d'eau en tresses, avec un lit très large formé de galets de grauwacke et de graviers et qui est alimentée par un grand nombre de torrents. Le lit de gravier avec la lumière peut donner une coloration dans certaines zones, qui est variable en fonction de la profondeur par rapport au segment adjacent .

Du fait de l’importance des pluies sur la chaîne de Rimutaka, souvent sous forme d’orages intenses, la rivière est prompte à de violentes inondations. Les plus sévères de ces montées des eaux entraînent la plupart de la végétation située dans le lit de la rivière qui est ainsi renouvelée tous les 15 à 20 ans. Entre ces crues, les îles, formées de galets, sont progressivement colonisées par diverses plantes à croissance rapide, suivies par les hôtes natifs tels que les « tauhinu » et manuka (Leptospermum scoparium), et parfois de petits arbres.

Loisirs[modifier | modifier le code]

La vallèe d’Orongorongo est réputée pour ses randonnées à la journée dans le cadre des circuits de la région de Wellington. L’accès le plus populaire se fait via la vallée de Catchpool[2]. Un chemin de quatre heures avec aller et retour, nommé : « Orongorongo Track » permet d'atteindre la rivière à l’endroit où le torrent «  Turere Stream » se déverse dedans. De là, plusieurs circuits à la journée ou surplusieurs jours sont possibles , allant de la simple promenade jusqu’à la randonnée, qui continuent en s'enfonçant plus profondément dans le « Parc Forestier de Rimutaka ». Plusieurs refuges du ” Department of Conservation” ou parfois privés, dont certains avec un service, mais souvent plus basiques, équipent la vallée de Orongorongo, principalement au niveau de la moitié supérieure du trajet de la rivière.

Northern rātā en fleurs derrière la rivière Orongorongo
Position de la rivière Orongorongo sur la carte de la Nouvelle-Zélande
toponyme
Localisation de la Nouvelle-Zélande dans le Monde
Voir l’image vierge
Position de la rivière Orongorongo sur la carte de la Nouvelle-Zélande

Liens Externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. selon en.wiki

Références[modifier | modifier le code]