Virgile M'Fouilou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Virgile Fouilou)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Virgile M'Fouilou
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Cyr Virgile M’Fouilou M’Biemo
Naissance (45 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Réalisateur
Films notables Le Pari de l'amour
Virgil
La Planque
Séries notables Sous le soleil
Plus belle la vie

Virgile M'Fouilou, parfois orthographié Virgile Fouilou, né le dans le 12e arrondissement de Paris, est un acteur et réalisateur français d’origine congolaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de parents d’origine congolaise[1], Virgile M'Fouilou fait des études commerciales avant de se consacrer au théâtre et au cinéma. Il suit une formation en classe libre au Cours Florent, pendant trois ans, puis au Théâtre national de Chaillot, pendant deux ans.

Au cinéma, il joue un rôle de premier plan dans le film ivoirien Le Pari de l'amour[2] réalisé par Didier Aufort, puis il tourne sous la direction de, entre autres, Mabrouk El Mechri (Virgil), François Dupeyron (Aide-toi, le ciel t'aidera) et Michèle Rosier (Ah ! la libido).

Pour la télévision, on l’aperçoit dans des séries bien connu du public, telles que PJ ou Équipe médicale d'urgence. En 2013, il est un des interprètes principaux du téléfilm Las Vegas Hotel de Christophe Gros-Dubois[3]. En 2012, il joue le personnage d’Hector Koné[4] dans la série Plus belle la vie.

Au théâtre, il effectue plusieurs tournées à travers la France avec Michel Galabru dans Monsieur Amédée et avec Georges Beller dans Le chêne d’Allouville. En 2014, en Belgique, il se produit avec Diouc Koma, dans la pièce De mémoire de papillon de Philippe Beheydt et Stéphanie Mangez[5], à la Comédie Claude Volter et dans Crever d'amour[6] d’Axel Cornil, au Rideau de Bruxelles, l’année suivante.

Il est également auteur, réalisateur et metteur en scène. Il réalise aussi des courts métrages et fait de la mise en scène pour le théâtre, dont la pièce de Bernard-Marie Koltès, Dans la solitude des champs de coton, au Studio Théâtre de Stains.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 1994 : F(r)ictions de Vero Cratzborn : le garçon noir
  • 1995 : Les bleus virés au blanc ont vu rouge de Raphaël Audaire
  • 1996 : Rixe de Raphaël Audaire
  • 1996 : Sans cité (La balafre) de Nourdine Halli
  • 1999 : Hasard destin de Richard Heyraud
  • 2000 : Sing Sinatra de Lionel Michaud et Eric Michaud : Cecchi
  • 2000 : Réflexion faite d’Albin Voulfow
  • 2001 : Le Violoncelle (Das Cello) de Thomas Isler : Zal
  • 2003 : Un Sang blanc de vérité de Virgile M'Fouilou
  • 2003 : Cœur à l’ouvrage de Sylvia Calle
  • 2005 : Was African Story de Victor Moreira et Virgile M'Fouilou
  • 2005 : Etique sur étiquette d’Albin Voulfow
  • 2005 : La Planque d’Akim Isker
  • 2008 : Oranges amères de Delphine Homerville
  • 2008 : Le Carré des indigents de Julien Guetta
  • 2009 : Entre deux chaises de Nadine Voss
  • 2011 : Le dernier cri d’Alex Ogou
  • 2012 : Joue avec moi de Françoise Ellong
  • 2012 : One Man Charlie d’Alain Rudaz : Charlie
  • 2013 : Bamako-Saint-Afrique de Frédéric Jolfre
  • 2013 : L’amour d’une sœur d’Alix Veroneze
  • 2016 : Dehors je respire de Thomas Crauk

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Un Sang blanc de vérité (court métrage)
  • 2005 : Was African Story coréalisé avec Victor Moreira (court métrage)

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Mises en scène[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]