Akim Isker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Akim Isker
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Akim Isker est un réalisateur et acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1978 à Alger, il arrive à Villeurbanne à 4 ans et repart vivre à Alger à 9 ans[1]. En 1988, ses parents fuient la guerre civile et rejoignent de la famille en banlieue parisienne[1].

Akim Isker suit une scolarité normale qui aboutit à un Baccalauréat économique et social[1]. Son admiration pour son grand-oncle, Abder Isker, le conduit à des études de cinéma. Plus tard, ce sera la rencontre avec Gérard Vergez qui le conduira au métier de réalisateur[1].

Akim Isker commence sa carrière d'acteur en 2000 dans des courts métrages et des petits rôles à la télévision. Il participe aussi en tant que premier assistant puis assistant réalisateur à la réalisation de séries télé et d'un téléfilm (Oncle Paul). En 2004, il tourne dans le film de Nadir Moknèche Viva Laldjérie.

En 2011, Akim Isker réalise son premier long-métrage, La Planque, avec ses amis des Alakis’men.

Depuis 2012, il réalise des épisodes de plusieurs séries Alice Nevers, le juge est une femme, Chérif ou encore Ben.

En 2021, il porte à l'écran le parcours d'enfant placé de Lyes Louffok dans le téléfilm L'Enfant de personne doublement primé au Festival de la fiction TV de La Rochelle 2021.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Issa d'Idir Serghine
  • 2009 : Sleepwalker d'Adel Ben Bella : Ottman

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Claire Diao, « Akim Isker, cinéaste entre deux terres », sur bondyblog.fr, (consulté le )
  2. « 25e Polar à Cognac : "Faux-semblants" décroche le Prix du meilleur téléfilm », sur sudouest.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]