Villefrancon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Villefrancon
Château de Villefrancon.
Château de Villefrancon.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Canton Marnay
Intercommunalité Communauté de communes des monts de Gy
Maire
Mandat
Raymond Bailly
2014-2020
Code postal 70700
Code commune 70557
Démographie
Population
municipale
137 hab. (2014)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 24′ 20″ nord, 5° 44′ 41″ est
Altitude Min. 198 m – Max. 238 m
Superficie 5,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de Haute-Saône
City locator 14.svg
Villefrancon

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de Haute-Saône
City locator 14.svg
Villefrancon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villefrancon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villefrancon

Villefrancon est une commune française, située dans le département de la Haute-Saône en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Loup-Nantouard Choye Rose des vents
N
O    Villefrancon    E
S
Velesmes-Échevanne Velloreille-lès-Choye

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Colombine constitue la limite est de la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Carte départementale représentant en rouge la communauté de communes des monts de Gy (dans sa composition de 2015).

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Elle faisait partie depuis 1801 du canton de Gy[1]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais intégrée au canton de Marnay.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la communauté de communes des monts de Gy, créée le .

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1971 1995 Jean Martin SE  
mars 1995[3] en cours
(au 2 août 2015)
Raymond Bailly SE Réélu pour le mandat 2014-2020[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 137 habitants, en augmentation de 0 % par rapport à 2009 (Haute-Saône : -0,36 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
196 243 237 249 259 272 274 276 262
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
236 239 246 241 237 213 211 190 182
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
164 140 146 133 135 119 100 99 93
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
86 88 78 73 79 73 122 137 137
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La chapelle Saint-Joseph.
  • Le château de Villefrancon construit en 1713-1714 par Claude-Antoine Aillet[8],[9], et son parc, classé depuis 2013 « Ensemble arboré remarquable », non ouvert au public[10],[11] ;
  • la chapelle Saint-Joseph édifiée de 1723 à 1728[12] ;
  • L'ancien moulin des Côtés, de 1758, sur la Colombine, transformé depuis en étable[13] ;
  • La mairie-école, du XIXe siècle[14].
  • fermes des XVIIIe et XIXe siècles.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. « Les maires de Villefrancon », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 23 octobre 2016).
  3. « Raymond Bailly se représente », L'Est républicain, édition de Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « Après un mandat comme conseiller municipal, Raymond Bailly occupera les fonctions d’adjoint pendant 12 ans. Il est élu maire de Villefrancon en 1995, commune de 140 habitants ».
  4. « Liste des maires de la Haute-Saône » [PDF], Liste des maires de la Haute-Saône et des présidents de communautés de communes, Préfecture de la Haute-Saône, (consulté le 19 octobre 2016).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Le château », notice no PA00102294, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « château fort, château », notice no IA00016361, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. Guillaume Minaux, « Les arbres remarquables (1/6) - Le parc du château de Villefrancon (en Haute-Saône, près de Gy), a reçu le label « Ensemble arboré remarquable » », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  11. « Jardin d'agrément du château de Villefrancon », notice no IA70000065, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « chapelle Saint-Joseph », notice no IA00016359, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « moulin des Côtés », notice no IA00016362, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « mairie, école », notice no IA00016360, base Mérimée, ministère français de la Culture