Victor Hubinon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Victor Hubinon
Nom de naissance Victor Hubinon
Alias
Victor Hugues
Naissance
Angleur (Belgique)
Décès (à 54 ans)
My (Belgique)
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Profession

Victor Hubinon (1924-1979) est un dessinateur belge de bande dessinée. Il est né le à Angleur (Liège) et décédé le à My. Il signe aussi sous le pseudonyme de Victor Hugues.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa carrière de dessinateur est liée à celle de Charlier. En 1946, ils réalisent ensemble « L’agonie du Bismarck » pour Le Journal de Spirou. « C’était du dessin très réaliste et Charlier dessinait tout ce qui était technique, c’est-à-dire avions et bateaux[1]. »

En 1947, il reprend la série Buck Danny d’abord sur un scénario de Georges Troisfontaines (les onze premières planches[1]) puis Charlier prend la relève. À cette époque Charlier collabore toujours au dessin des bateaux et des avions. En parallèle, Hubinon, toujours pour Le Journal de Spirou, a scénarisé et dessiné Rik Junior[2]. Cette série n’a pas marché, en revanche, il rencontrera rapidement le succès avec sa série Buck Danny qu’il dessinera pendant plus de trente ans.

Victor Hubinon doit aussi beaucoup à Jijé qui lui a appris les rudiments de la bande dessinée. Dans les années 1950, à la suite du départ de Jijé pour les États-Unis, il reprend provisoirement les personnages de Blondin et Cirage. De 1948 à 1959, il réalise divers albums et séries: Tarawa : Atoll sanglant, Joe la Tornade, les aventures de Pistolin, Tiger Joe, des biographies (Surcouf, Stanley et Mermoz), Fifi[3]. C’est à cette époque que Paape et Pascal ont collaboré avec Hubinon. « Paape est un chic type, parce que je pouvais avoir des problèmes, je lui téléphonais, il s’installait huit ou quinze jours chez moi et faisait mon boulot à ma place[1]. »

C’est en 1959, avec la naissance du magazine Pilote, qu’il crée avec Charlier sa seconde série à succès, Barbe Rouge. Il la dessinera pendant plus de dix ans.

De 1963 à 1965 Hubinon scénarise, pour Paape, trois aventures de Pathos de Setungac.

En 1978, il scénarise et dessine La Mouette, sa dernière création pour Le Journal de Spirou.

Albums et séries[modifier | modifier le code]

Ses séries les plus connues[modifier | modifier le code]

Albums et séries réalistes[modifier | modifier le code]

Albums et séries humoristiques signés Victor Hugues[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (octobre 2018).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

Victor Hubinon est caricaturé par Morris dans le tome 18 des Aventures de Lucky Luke, À l'ombre des derricks, sous les traits de Barry Blunt, un prospecteur faisant office de méchant dans l'aventure[4].

En 1969, Victor Hubinon reçut la visite d'inspecteurs de la DST qui trouvaient que le dessin des avions représentés dans ses BD était particulièrement bien documenté ; ils lui demandèrent de citer ses sources. L'auteur se retrancha derrière le secret professionnel et la DST n'insista pas.

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1971 : Prix Saint-Michel du meilleur dessin réaliste, pour l'ensemble de son œuvre

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Interview de Hubinon dans Les cahiers de la bande dessinée n°35, 1978, page 7 et 8.
  2. (site BDoubliées)
  3. Dictionnaire mondial de la bande dessinée, par Patrick Gaumer et Claude Moliterni, Larousse, 1994
  4. Site kiCswiLA

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]